Pour Le Journal de Montréal, «la Chine va gagner la guerre commerciale que les États-Unis ont déclenchée contre elle». Outre les raisons avérées du président américain Donald Trump de lutter sur le plan commercial contre la Chine, celle-ci est surtout un sérieux rival.

La guerre commerciale se base sur le déficit commercial entre les deux pays de 375 milliards de dollars par an, et la question des technologies américaines de pointe. «Tout ceci est exact. Mais la raison profonde de cette guerre est que la Chine est devenue la grande rivale politique et économique des États-Unis»,  a assuré le journaliste Loïc Tassé.

Mais «l’administration Trump ne le réalise pas du tout. Sinon, Trump aurait choisi d’aller en guerre avec ses alliés à ses côtés. Il a plutôt préféré l’approche du cowboy solitaire. Or, les États-Unis ne sont plus de taille à affronter seuls la Chine».

Cinq raisons expliquent selon Le Journal de Montréal la victoire de la Chine sur les Etats-Unis :

Beijing «profite de la volatilité et de l’irrationalité de l’administration Trump pour renforcer ses liens avec divers pays proches des États-Unis».

  • Le gouvernement chinois n’a pas avantage à vendre ses bons du Trésor américains car cela «ferait probablement monter le taux de change de la monnaie chinoise et, donc, ralentirait les exportations de la Chine».
  • L’économie chinoise poursuivra sa transition, car «ce sont surtout les usines qui exportent aux États-Unis qui perdront des commandes. Cependant, dans plusieurs secteurs, ces usines sont détenues en bonne partie par des intérêts étrangers. Dans les faits, l’économie chinoise poursuivra sa consolidation».
  • Les États-Unis pourraient perdre gros, car «certains secteurs manufacturiers américains sont très en retard sur la Chine».
  • Enfin, «cette guerre rappelle la rivalité qui existait au début de la guerre froide entre les États-Unis et l’Union soviétique. Cependant, les États-Unis de cette époque n’étaient pas polarisés comme maintenant. Toutes proportions gardées, le système d’éducation américain était bien meilleur qu’aujourd’hui. La technologie américaine était la plus avancée au monde. En 2018, la Chine est unie et éduquée. Sa technologie est devenue égale sinon supérieure à celle des États-Unis. Et le gouvernement chinois n’est pas dirigé par un malade mental».