La veuve du dissident et prix Nobel de la paix, Liu Xiaobo, a embarqué à bord d’un avion ce 10 juillet, a indiqué un de ses proches de la poétesse Liu Xia, à l’Agence France Presse.

Depuis que son mari avait obtenu le prix Nobel en 2010, l’artiste vivait en résidence surveillée dans la capitale. La situation n’avait pas changé depuis le décès de ce dernier en juillet 2017 d’un cancer du foie.

«Aujourd’hui vers 11H00 heure locale (03H00 GMT), Liu Xia a pris un vol de (la compagnie aérienne) Finnair et a quitté Pékin», a annoncé Ye Du, un ami du couple.

Ce dernier a indiqué à l’AFP que le vol est à destination d’Helsinki, cependant la destination finale de Liu Xia n’a pas été révélée.  D’après l’association de défense des droits de l’homme Amnesty International, la veuve du dissident «va rejoindre l’Allemagne».

Cinq diplomates avaient été refoulés en mai 2018 de la résidence de Liu Xia, alors qu’ils comptaient lui rendre visite.

«Monsieur Xi Jinping, rendez sa liberté à Liu Xia!»

Selon l’un de ses proches, l’écrivain dissident Liao Yiwu, qui vit en Allemagne, la poétesse lui avait qu’elle était prête à «se laisser mourir», car les autorités lui interdisant de quitter le pays.

Liu Xia prête « à se laisser mourir »