La Russie et la Chine ont organisé des exercices navals conjoints du 21 au 27 décembre, afin de « renforcer la coopération navale entre la Russie et la Chine, de maintenir la paix et la stabilité dans la région Asie-Pacifique« , selon le ministère russe de la Défense.

Ces exercices navals conjoints ont comprit des tirs de missiles et d’artillerie en mer de Chine orientale, a révélé le ministère russe de la Défense. Ils visaient « à démontrer la détermination et la capacité des deux parties à répondre conjointement aux menaces de sécurité maritime, à maintenir la paix et la stabilité internationales et régionales et à approfondir le partenariat stratégique global de coordination sino-russe pour une nouvelle ère », d’après l’agence de presse Xinhua.

Les exercices navals conjoints « Joint Sea 2022 » en mer de Chine orientale se concentrent donc sur le maintien conjoint de la sécurité maritime. Ils comprennent entre autres des opérations conjointes de blocus et de contrôle, de visite, d’abordage, de recherche et de saisie, de défense aérienne, de sauvetage et de lutte anti-sous-marine.

« Toutes les tâches portent sur des opérations que la marine chinoise pourrait utiliser à l’avenir pour faire face aux défis maritimes et préserver la paix et la stabilité régionales », a indiqué Zhang Huiwu, commandant de la marine chinoise.

Les marines chinoise et russe ont conclu cet exercice naval conjoint de sept jours en mer de Chine orientale. L’exercice, le 11e de ce type depuis 2012, a été mené dans les eaux à l’est de la zone s’étendant de Zhoushan à Taizhou, dans la province chinoise du Zhejiang (est). Selon l’agence de presse, Xinhua, malgré des conditions maritimes sévères, les marines des deux pays ont achevé des opérations conjointes comprenant le blocus et le contrôle, le sauvetage, la lutte anti-sous-marine et la défense aérienne.

« Cet exercice conjoint est un autre exemple réussi de coopération entre les marines chinoise et russe », a déclaré Wang Yu, général de division de la marine chinoise.

D’après l’agence de presse, Reuters, le président russe Vladimir Poutine s’entretiendra avec son homologue chinois, Xi Jinping, d’ici la fin de l’année, a rapporté l’agence russe TASS, sans fournir plus de détail.

Lors d’une rencontre le 21 décembre entre Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et le président du Parti de la Russie unie (PRU) Dmitri Medvedev, les deux hommes ont convenu d’accentuer leur coopération bilatérale.

Le président chinois a indiqué que « les échanges institutionnalisés de longue date entre le PCC et le Parti de la Russie unie sont devenus un canal et une plate-forme uniques pour consolider la confiance politique mutuelle entre la Chine et la Russie, pour promouvoir une coopération mutuellement bénéfique entre les deux pays, et démontrer la collaboration stratégique entre les deux pays apportant un soutien fort à la stabilité des relations Chine-Russie dans la nouvelle ère ».