Le festival Nü’erhui de l’ethnie Tujia, connu sous le nom de la Saint-Valentin Tujia, est traditionnellement un événement «à l’aveugle» qui se tient le 12e jour du 7e mois du calendrier lunaire chaque année.

A cette occasion, les hommes et femmes Tujia célibataires se rassemblent pour tenter de trouver leur compagnon, en chantant des chansons. Cette coutume traditionnelle du groupe ethnique Tujia a une histoire de plus de 400 ans.

Cette coutume est passée d’un festival de rendez-vous à l’aveugle à un grand rassemblement d’unité ethnique, d’intégration culturelle, de tourisme et de prospérité économique.

Autrefois, les jeunes Tujia pouvaient choisir leur partenaire relativement librement, et ils se faisaient la cour en chantant et en dansant. Il fallait l’approbation d’un chamane pour acter le mariage.

Le développement de l’économie féodale a poussé le mariage à devenir une question économique. Auparavant, les parents calculaient la valeur de leurs enfants comme partenaires et le choix était influencé par la richesse.

Les Tujia sont le 8ème groupe ethnique le plus important de Chine avec une population de plus de 8 millions de personnes. Ils sont situés sur le nord de la préfecture autonome de Xiangxi, dans la province de Hunan, ainsi que dans les provinces de Hubei, Guizhou et la municipalité de Chongqing.