Hong Kong va autoriser la reprise partielle, la semaine prochaine, du transit des voyageurs par son aéroport, a annoncé Carrie Lam, cheffe de l’exécutif, alors que le «hub» financier international a assoupli les mesures prises pour combattre le coronavirus.

Le trafic de l’aéroport de la ville, un des plus importants de la planète, s’est effondré en raison de la pandémie de Covid-19. «Le transit des passagers par l’aéroport, qui a été interrompu les 25 mars reprendra en partie le 1e juin», a déclaré cette dernière lors d’une conférence de presse.

D’autres détails sur la levée des restrictions concernant les vols de transit doivent être communiqués à l’occasion d’un point presse des autorités sanitaires. Hong Kong, qui compte 7,4 millions d’habitants, a été un des premiers endroits du monde à recenser des cas de nouveau coronavirus après son apparition en Chine voisine.