lundi, janvier 29

Étiquette : Carrie Lam

Xi Jinping et Hong Kong : une relation basée sur un principe
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Xi Jinping et Hong Kong : une relation basée sur un principe

Le président chinois Xi Jinping a assisté à une réunion marquant le 25e anniversaire du retour de Hong Kong à la Chine, et à la cérémonie inaugurale du sixième mandat du gouvernement de la Région administrative spéciale de Hong Kong (RASHK). En 2017, le président chinois avait déjà visité Hong Kong pendant trois jours pour le 20e anniversaire de la rétrocession, assistant à la cérémonie inaugurale du cinquième mandat du gouvernement de la région. Lors de cette visite, il s'était également engagé à respecter et à mettre en œuvre le principe «Un pays, deux systèmes», affirmant qu'il s'agissait d'une excellente initiative poursuivie par la Chine. A ce moment, Xi Jinping avait déclaré que "toute tentative de mettre en danger la souveraineté et la sécurité du pays, de contester le pouvoir...
A Hong Kong, Xi Jinping rappelle le principe « un pays, deux systèmes »
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

A Hong Kong, Xi Jinping rappelle le principe « un pays, deux systèmes »

Le président Xi Jinping a assisté ce 1er juillet 2022 aux festivités marquant le 25e anniversaire de la rétrocession de la ville à la Chine. En ce 1er juillet, des drapeaux rouges représentant la République populaire de Chine flottaient dans tous les coins de rue de Hong Kong. Pour Pékin, rien ne doit perturber la cérémonie qui marquera le 25e anniversaire de la rétrocession de la ville, la fin du mandat houleux de Carrie Lam, et l’intronisation de l’ancien chef de la police locale, John Lee, à la tête du gouvernement local de Hong Kong. A cette occasion, le président chinois Xi Jinping a vanté la gouvernance de Hong Kong depuis sa rétrocession à Pékin, saluant une "vraie démocratie". Lors d'une cérémonie, qui comprenait aussi le serment fait par le nouveau chef de l'exécutif loca...
« La Chine m’a rendu invisible »
COIN DES IDEES, Project Syndicate

« La Chine m’a rendu invisible »

De Project Syndicate, par Chris Patten - Je viens de découvrir que je n'ai jamais vraiment existé, du moins en ce qui concerne les crétins du Parti communiste chinois. Dans leur dernier effort pour transformer Hong Kong en État policier – ce ne peut être qu'une question de temps avant qu'un obus lacrymogène ou un Taser ne remplace la fleur de bauhinia comme emblème de la ville – les autorités chinoises ont pris de nouvelles mesures pour étrangler l'éducation système. Pour les communistes, l'éducation, c'est avant tout l'ingénierie de l'âme. Ainsi, le CPC s'est maintenant débarrassé de tous les manuels scolaires qui pourraient dire la vérité sur le passé de Hong Kong et ses aspirations. Le PCC est même allé jusqu'à nier que Hong Kong ait jamais été une colonie britannique; c'était sim...
Les autorités hongkongaises vantent le principe « un pays, deux systèmes »
Hong Kong, POLITIQUE

Les autorités hongkongaises vantent le principe « un pays, deux systèmes »

Un forum international s'est tenu le 16 juin à Hong Kong sur les "réalisations et perspectives de la pratique du principe 'un pays, deux systèmes' dans la Région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong". Ce forum intervient alors que la Chine est critiqué pour ce principe en Occident, notamment après la mise en vigueur d'une loi sur la sécurité nationale, en juillet 2020. Cette nouvelle législation décuole des manifestations antigouvernementales sans précédent à Hong Kong. Rétrocédé par les britanniques aux termes de longues négociations d'un accord qui garantissait au territoire une autonomie et des libertés non appliquées en Chine continentales, selon le principe "un pays, deux systèmes". Or désormais, de nombreuses voix au Royaume-Uni et en Occident, de manière général, déno...
Le futur dirigeant de Hong Kong à Pékin pour officialiser sa nomination
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Le futur dirigeant de Hong Kong à Pékin pour officialiser sa nomination

John Lee était le seul candidat à la succession de la dirigeante sortante Carrie Lam et prendra ses fonctions le 1er juillet. Le prochain chef de l’exécutif de Hong Kong, John Lee, a rencontré le 28 mai à Pékin, le président chinois, Xi Jinping, pour entériner officiellement sa nomination. Lors de cette visite de quatre jours en Chine, John Lee a rencontré de hauts dirigeants chinois, selon des médias hongkongais. Il s'est entretenu avec le président chinois, qui a notamment approuvé la liste des personnes qui formeront son équipe, a indiqué le quotidien South China Morning Post. John Lee était le seul candidat à la succession de la dirigeante sortante Carrie Lam. A 64 ans, l’ex-patron de la sécurité de Hongkong, qui avait supervisé la répression du mouvement pro-démocratie, a ét...
Hong Kong a un nouveau chef de l’exécutif
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Hong Kong a un nouveau chef de l’exécutif

Ancien chef de la sécurité de Hong Kong lors des manifestations pro-démocratie de 2019, John Lee a ordonné l'envoie des forces de police sur les manifestants, et a assuré une application stricte de la nouvelle politique de Pékin à Hong Kong. Celui qui avait supervisé la répression du mouvement pro-démocratie a été désigné le 8 mai à la tête de Hong Kong par un petit comité loyal à Pékin. John Lee, un ancien policier de 64 ans, était le seul candidat à la succession de la dirigeante sortante Carrie Lam, qui a décidé de ne pas briguer un nouveau mandat de cinq ans. Lire aussi : Hong Kong : la cheffe de l'exécutif Carrie Lam va quitter son poste Issu de la classe ouvrière, il a commencé sa carrière comme simple policier en uniforme pour gravir les échelons au fur et à mesure, devenan...
Hong Kong : la cheffe de l’exécutif Carrie Lam va quitter son poste
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Hong Kong : la cheffe de l’exécutif Carrie Lam va quitter son poste

La cheffe de l'exécutif de Hong Kong, Carrie Lam, a annoncé qu'elle se retirerait en juin, après un mandat marqué par plusieurs évènements dont les immenses manifestations pro-démocratie et un isolement de la ville du reste du monde pour se protéger du Covid-19. Carrie Lam, soutenue par la Chine continentale depuis 2017, a annoncé qu'elle ne briguerait pas de deuxième mandat en mai, lors de la désignation par un comité restreint du prochain dirigeant de la ville. "Je vais achever mon mandat de cinq ans en tant que cheffe de l'exécutif le 30 juin et finir officiellement ma carrière de 42 ans dans le gouvernement", a annoncé Carrie Lam lors d'une conférence de presse. La dirigeante de 64 ans a assuré que les dirigeants de Pékin, qu'elle a avertis de ses intentions en mars 2021, avai...
Hong Kong va lever l’interdiction des vols depuis neuf pays
2019-nCoV, Hong Kong, Santé

Hong Kong va lever l’interdiction des vols depuis neuf pays

Hong Kong va reprendre ses vols internationaux en provenance de neuf pays dont la France, le Royaume-Uni et les Etats-Unis à partir d'avril, a annoncé la cheffe de l'exécutif local Carrie Lam. Yuen Kwok-yung, conseiller du gouvernement et professeur à l'université de Hong Kong, a estimé le nombre de personnes infectées à environ 2,5 millions sur les 7,5 millions de personnes vivant à Hong Kong, a rapporté le South China Morning Post. Ce dernier ne pense pas que le virus puisse être éliminé, la politique "zéro covid" a échoué à Hong Kong. Lire aussi : Hong Kong impose trois tests de depistage obligatoires à tous ses résidents Malgré le nombre élevé d'infections, le gouvernement de Hong Kong considère que le pic de la vague est passé et a annoncé un assouplissement des restrictions....
La Chine vient en aide à Hong Kong à construire des centres de quarantaine
2019-nCoV, Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

La Chine vient en aide à Hong Kong à construire des centres de quarantaine

Hong Kong fait face à une flambée du Covid-19. A tel point qu'Hong Kong est en "mode combat", a déclaré un haut responsable de la ville au lendemain de l'arrivée de renforts venus de Chine pour construire deux centres de quarantaine pour les personnes porteuses du coronavirus. Hong Kong fait face à la pire vague de Covid-19 depuis le début de la pandémie avec des milliers de contaminations enregistrées chaque jour. Hong Kong adhère à la stratégie "zéro Covid", qui a largement permis d'éviter la propagation du virus, mais le centre d'affaire est désormais isolé du reste du monde. Lire aussi : Hong Kong cherche 3 milliards pour atténuer les retombées de la pandémie Depuis l'apparition du variant hautement contagieux Omicron, les autorités hongkongaises sont prises de court. Cela s'e...
Carrie Lam restera encore en place à Hong Kong
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Carrie Lam restera encore en place à Hong Kong

La désignation du prochain chef de l'exécutif de Hong Kong, initialement prévue en mars, a été reportée au 8 mai en raison de la flambée de la pandémie de Covid-19 dans le territoire, a annoncé le 18 février le gouvernement local. «Cette décision est due au fait qu’Hongkong fait face à la situation la plus grave depuis que la pandémie a commencé il y a deux ans. C'est une situation critique», a déclaré lors d'une conférence de presse l'actuelle cheffe de l'exécutif de la ville, Carrie Lam. Le chef de l'exécutif d’Hongkong, ancienne colonie britannique restituée à la Chine en 1997, est désigné par un comité restreint composé de personnalités fidèles au gouvernement chinois. Le processus de nomination des candidats devait commencer le 20 février, mais il a été reporté. Les observate...
La dirigeante de Hong Kong exclut un confinement total de la ville
2019-nCoV, Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

La dirigeante de Hong Kong exclut un confinement total de la ville

La cheffe de l'exécutif de Hong Kong, Carrie Lam, a affirmé ce 15 février qu'un confinement total de la ville, ne sera pas mis en oeuvre pour juguler la vague sans précédent de contaminations au variant Omicron. Depuis le début de la pandémie, Hong Kong a adhère à la politique "zéro Covid" de la Chine continentale. Mais depuis l'apparition fin décembre 2021 des premiers cas de variant Omicron, hautement contagieux, le nombre de contaminations a grimpé en flèche et les capacités de dépistage, de quarantaine et hospitalières sont submergées. Ce 15 février, les autorités ont encore signalé plus de 1.600 nouveaux cas confirmés de Covid-19 et 5.400 infections suspectées, portant le total à 26.670 depuis le début de l'épidémie. La semaine dernière, le territoire de 7,5 millions d'habita...
Hong Kong va présenter une loi sur de nouvelles infractions à la « sécurité nationale »
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Hong Kong va présenter une loi sur de nouvelles infractions à la « sécurité nationale »

Le gouvernement de Hong Kong va présenter une loi munie de nouvelles infractions à la "sécurité nationale", a annoncé la cheffe de l'exécutif, Carrie Lam, lors de la première session du Conseil législatif réservé aux "patriotes". Hong Kong va créer une série de nouvelles infractions à la sécurité nationale, a annoncé mercredi la cheffe de l'exécutif Carrie Lam à l'occasion de la première session du Conseil législatif réservé aux "patriotes". La nouvelle législation va comprendre une quarantaine d'infractions supplémentaires, visant à compléter la loi sur la sécurité nationale instaurée en juillet 2020 par Pékin et qui a permis de museler toute dissidence sur cette région administrative spéciale et autonome. Ce texte cible la sécession, la subversion, le terrorisme et la collusion ...
Antony Blinken condamne la fermeture du média hongkongais Stand News
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Antony Blinken condamne la fermeture du média hongkongais Stand News

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken a condamné la fermeture du média pro-démocratie hongkongais Stand News, et a averti que la répression contre la presse nuisait à la réputation de la ville, connue pour être une grande place financière internationale. "En réduisant au silence des médias indépendants, la Chine et les autorités locales sapent la crédibilité et la viabilité de Hong Kong", a déclaré le responsable américain dans un communiqué. "Des autorités qui ont confiance en elles-mêmes et n'ont pas peur de la vérité accueillent favorablement la presse libre", a-t-il ajouté. "Le journalisme n'est pas de la sédition", a souligné le secrétaire d'Etat, avant d'appeler la Chine et les autorités de Hong Kong à "cesser s'en prendre aux médias libres et indépendants de Hong Ko...
Deux employés de Stand News inculpés pour « sédition »
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Deux employés de Stand News inculpés pour « sédition »

La police n'a pas communiqué l'identité des deux personnes inculpées pour "sédition", mais les médias locaux affirment qu'il s'agit des rédacteurs en chef du site, Patrick Lam et Chung Pui-kuen. Le site de Stand News a dû cesser ses activités depuis le 29 décembre 2021, après une opération de police menée la veille contre le site d'information pro-démocratie et l'arrestation de plusieurs personnes. La police de sécurité nationale "a officiellement inculpé deux hommes âgés de 34 et 52 ans, et une société de média en ligne, pour 'conspiration en vue de réaliser une publication séditieuse'", ont annoncé les forces de l'ordre dans un communiqué, sans communiquer les identités des deux personnes. Selon les médias locaux, il s'agit du rédacteur en chef, Patrick Lam, et de son prédécesse...
Le média pro-démocratie Stand News ferme après une vague d’arrestations
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Le média pro-démocratie Stand News ferme après une vague d’arrestations

Le média en ligne Stand News a annoncé le 29 décembre 2021 sa fermeture après avoir été visé par des perquisitions et sept arrestations pour "publication séditieuse". Le chef de la police de sécurité nationale de Hong Kong, Steve Li, a déclaré que Stand News est accusé d'avoir publié des articles et billets de blog "séditieux" entre juillet 2020 et novembre 2021. "Ils ont décrit des manifestants à Hong Kong comme 'portés disparus' ou 'violés'... Ce sont des allégations malfaisantes sans aucune base factuelle", a déclaré ce dernier. Il a nié que la police s'attaque aux médias, assurant que les publications écrivant des articles impartiaux n'auraient pas de problèmes. Pourtant le média en ligne hongkongais défenseur de la démocratie, Stand News, est le second média a être visé par l...
Carrie Lam fait son rapport à Xi Jinping
Hong Kong, POLITIQUE

Carrie Lam fait son rapport à Xi Jinping

Le président Xi Jinping a rencontré le 22 décembre la cheffe de l'exécutif de la Région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong, Carrie Lam, qui est à Beijing pour une visite de travail. Selon l'agence de presse Xinhua, Xi Jinping a écouté le rapport présenté par Carrie Lam sur la situation actuelle de Hong Kong et le travail du gouvernement de la RAS de Hong Kong. De hauts responsables, dont Han Zheng, Ding Xuexiang, Guo Shengkun, You Quan, Wang Yi et Xia Baolong ont assisté à la rencontre. "Au cours de l'année passée, Hong Kong a consolidé les réalisations en rétablissant l'ordre alors que la situation s'est continuellement améliorée", a indiqué Xi Jinping, ajoutant que "la région a obtenu des progrès remarquables dans la réponse à la COVID-19, rétabli de manière stable son é...
Hong Kong : Xi Jinping félicite Carrie Lam pour les élections
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Hong Kong : Xi Jinping félicite Carrie Lam pour les élections

Le président chinois Xi Jinping a «validé» ce 22 décembre 2021 la politique de la cheffe de l'exécutif hongkongais Carrie Lam, qui a «mis fin au chaos et au désordre» à Hong Kong, après des mois de manifestations en 2019. Pékin a instauré à Hong Kong de nouvelles mesures législatives, afin d'empêcher les pro-démocartie et indépendantistes d'organiser des actions contre les gouvernements hongkongais et chinois. Lire aussi : Hong Kong : un scrutin réservé aux «patriotes» D'autant plus qu'en 2019, Hong Kong a fait face à des manifestations pro-démocratie et anti-gouvernementales, souvent violentes. Une loi sur la sécurité nationale, instaurée en 2020 par les autorités centrales, a rendu illégale une grande partie de l'opposition, des partisans de l'autodétermination comme des voix ...
Hong Kong : le G7 dénonce une « érosion » de la démocratie
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Hong Kong : le G7 dénonce une « érosion » de la démocratie

Le G7 et l'Union européenne ont dénoncé une "érosion" de la démocratie à Hong Kong, où l'élection réservée pour la première fois aux candidats "patriotes" a été salué comme un succès par la cheffe de l'exécutif du territoire. Seuls 30% des hongkongais, soit 1,3 million de votants sur 4,5 millions d'électeurs, ont choisi le 19 décembre leur Conseil législatif, nommé en vertu d'un nouveau système électoral imposé par Pékin. Lire aussi : Le projet des « patriotes gouvernant Hong Kong » approuvé par les dirigeants chinois Ce nouveaux système a drastiquement réduit le nombre des sièges pourvus au suffrage universel et réservé le droit d'être candidat aux seuls "patriotes". Il s'agit du taux de participation le plus bas depuis la rétrocession de Hong Kong à la Chine par le Royaume-Un...
Carrie Lam salue le scrutin réservé aux « patriotes » malgré le record d’abstention
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Carrie Lam salue le scrutin réservé aux « patriotes » malgré le record d’abstention

Carrie Lam, la cheffe de l'exécutif de Hong Kong a salué l'élection du conseil législatif, réservé pour la première fois aux candidats "patriotes" loyaux envers Pékin, malgré le nombre historiquement faible d'électeurs qui sont déplacés. A peine 30% des Hongkongais ont voté le 19 décembre pour le renouvellement du Conseil législatif de Hong Kong. Cette élection a été organisé selon le nouveau système électoral imposé par Pékin, qui a réduit le nombre des sièges pourvus au suffrage universel et réservé le droit d'être candidat aux "patriotes". Il s'agit du taux de participation le plus bas depuis la rétrocession de Hong Kong à la Chine par le Royaume-Uni en 1997, et même depuis la première élection directe de membres du Conseil législatif, en 1991. Mais Carrie Lam a défendu le proc...
Hong Kong envisage le vote des hongkongais vivant en Chine continentale
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Hong Kong envisage le vote des hongkongais vivant en Chine continentale

Le gouvernement de la Région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong est en train d'envisager une mesure permettant aux hongkongais résidant en Chine continentale de voter aux postes de contrôle de la ville pour les prochaines élections du Conseil législatif (LegCo), a déclaré la cheffe de l’Exécutif hongkongais, Carrie Lam. "Cet arrangement, qui fait encore l’objet de discussions avec les autorités de la partie continentale, permettrait aux électeurs hongkongais qui résident dans la Chine continentale de voter sur le territoire de la RAS le jour des élections et de retourner dans la partie continentale sans être soumis à la quarantaine obligatoire", a-t-elle indiqué. Les élections générales du Conseil législatif de Hong Kong auront lieu le 19 décembre 2021, lorsque 4,4 millions d...
Les conseillers de district prêtent de nouveau serment à Hong Kong
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Les conseillers de district prêtent de nouveau serment à Hong Kong

Le gouvernement de la Région administrative spéciale de Hong Kong (RASHK) a organisé le 4 octobre une cérémonie de prestation de serment pour un troisième groupe de conseillers de district. La cérémonie a eu lieu à la salle communautaire de North Point. Les membres du conseil de district du district nord, du district de Tai Po, du district de Sai Kung et du district de Sha Tin ont prêté serment individuellement, s'engageant à respecter la loi fondamentale de la RASHK et à prêter allégeance à la Région administrative spéciale de Hong Kong. La cérémonie a été présidée par le secrétaire à l'Intérieur du gouvernement de la RAS de Hong Kong, Caspar Tsui, qui a été nommé pour l'évènement par la cheffe de l'exécutif de la RASHK Carrie Lam en tant qu'administrateur du serment. L'administr...
Un nouveau comité électoral «réservé aux patriotes» élit à Hong Kong
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Un nouveau comité électoral «réservé aux patriotes» élit à Hong Kong

Les élus de Hong Kong vont désigner ce 19 septembre un comité qui choisira le prochain dirigeant de Hong Kong, ainsi que la moitié du corps législatif, dans le cadre d'un nouveau système «réservé aux patriotes» instauré par la Chine. «Il s'agit d'une élection importante bien que le nombre de personnes pouvant y participer ne soit pas élevé», a déclaré l'actuelle cheffe de l’exécutif de Hong Kong, Carrie Lam. Cette dernière a souligné que le nouveau système garantirait que les «fauteurs de troubles anti-chinois» ne pourraient plus «faire obstruction» au gouvernement. Lire aussi : Réforme électorale à Hong Kong : Washington et l’UE s’insurgent Près de 4.800 hongkongais sont autorisés à voter pour choisir le comité électoral, soit l'équivalent de 0,06 % des 7,...
Les jeux d’argent restent à Macao
Macao, RÉGIONS SPÉCIALES

Les jeux d’argent restent à Macao

«Le secteur des jeux d'argent de Macao ne sera pas transféré à Hengqin, où une zone de coopération approfondie Guangdong-Macao est envisagée pour encourager la région administrative spéciale (RAS) à diversifier son économie», a annoncé le 10 septembre Ho Iat Seng, chef de l’exécutif de la RAS de Macao, lors d’une conférence de presse. Ho Iat Seng a expliqué que la zone de coopération approfondie de Hengqin est importante pour diversifier l'économie de Macao, faciliter la vie et l'emploi des résidents et enrichir la pratique «Un pays, deux systèmes». Concernant la rumeur selon laquelle le secteur du jeu à Macao serait transféré à Hengqin, Ho Iat Seng a assuré que la Constitution et la Loi fondamentale statuent qu'il ne doit pas y avoir de développement des jeux d’argent en Chine conti...
Hong Kong et Shanghai renforcent leur coopération multilatérale
ECONOMIE, Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Hong Kong et Shanghai renforcent leur coopération multilatérale

Plusieurs mémorandums, un accord et une lettre d'intention ont été signés entre Hong Kong et Shanghai lors de la cinquième session de la conférence de coopération Hong Kong/Shanghai, le 30 août 2021.   Ainsi, Hong Kong et Shanghai sont convenues d'étendre leur coopération dans divers domaines, allant de l'initiative «La Ceinture et la Route» aux industries culturelles et créatives. Ces accords ont été réalisés dans le cadre de la Conférence de coopération Hong Kong/Shanghai, qui a été créée en 2003. Les deux métropoles de Chine sont parvenues à un consensus en ligne pour collaborer dans 13 domaines au total lors de la cinquième session de la Conférence de coopération Hong Kong/Shanghai, présidée par Carrie Lam, la cheffe de l’exécutif de Hong Kong, et Gong Zheng, le maire de Shanghai...
Débats sur le projet de loi controversé sur la protection de la vie privée à Hong Kong
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Débats sur le projet de loi controversé sur la protection de la vie privée à Hong Kong

Au début du mois de juillet, la cheffe de l'exécutif hongkongais Carrie Lam a rejeté les menaces de géants d'Internet comme Google, Facebook et Twitter, qui ont averti qu'ils pourraient quitter le territoire si une loi controversée sur la protection de la vie privée entrait en vigueur.   Les autorités de Hong Kong ont dévoilé un projet de texte visant à lutter contre la divulgation de données personnelles sur Internet, une pratique baptisée "doxing". Mais cette formulation assez vague, dans le nouveau texte, a suscité l'inquiétude des géants du secteur technologique. Ces derniers s'inquiètent d'être, eux ou leurs employés, tenus légalement responsables des contenus postés par les internautes. Des préoccupations exprimées dans une lettre adressée aux autorités hongkongaises par l'A...
Hong Kong : Les USA vont sanctionner des responsables chinois
Chine-Etats-Unis, Hong Kong, MONDE

Hong Kong : Les USA vont sanctionner des responsables chinois

Les Etats-Unis se préparent à imposer ce 16 juillet des sanctions contre des représentants chinois en raison de ce qu’ils considèrent comme «de la répression» contre la démocratie à Hong Kong. Washington compte également mettre en garde les entreprises internationales opérant à Hong Kong contre les conditions politiques économiques et sociales, qui se détériorent de mois en mois, selon deux sources au fait de la question. Sept membres du Bureau de liaison, l'organe du pouvoir central de la Chine à Hong Kong, devraient faire l'objet de sanctions financières, selon les sources interrogées par l’agence de presse, Reuters. De plus, un avis aux entreprises distinct des mesures politiques sera publié par le département d'Etat. Il devrait mettre en exergue les préoccupations du gouve...
La dirigeante d’Hong Kong encourage l’éducation patriotique
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

La dirigeante d’Hong Kong encourage l’éducation patriotique

«Avant et après son retour au sein de la mère-patrie, Hong Kong n'a reçu aucune éducation patriotique systématique et certains jeunes ont été induits en erreur», a déclaré Carrie Lam, cheffe de l’exécutif de la Région administrative spéciale de Hong Kong (RASHK) lors d'un forum le 10 juillet. Carrie Lam a indiqué que «l'éducation nationale avait été stigmatisée par des personnes ayant des arrière-pensées et les médias, ce qui avait miné le sentiment d'identité nationale des étudiantes et entraîné de graves conséquences». La cheffe Carrie Lam a souligné que ces dernières années, «certaines personnes avec des intentions malveillantes ainsi que des forces étrangères ont utilisé la situation sociale et politique compliquée à Hong Kong pour tromper délibérément les jeunes et radicalis...
Hong Kong modifie son leadership
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Hong Kong modifie son leadership

La Chine a promu le haut responsable de la sécurité de Hong Kong à la place de  n°2 de Hong Kong, alors que la Chine examine la composition du gouvernement du centre financier asiatique, afin de se fixer sur la liberté d'expression et l’opposition politique afin de rétablir la stabilité politique et économique, après des mois de manifestations anti-gouvernementales. Lee Ka-chiu a été nommé secrétaire en chef à l'administration du gouvernement de Hong Kong, et Tang Ping-keung a été nommé secrétaire à la sécurité, tandis que Siu Chak-yee a été nommé commissaire de la police. Lors d'une conférence de presse, Carrie Lam a fait l'éloge du travail accompli par les trois responsables au cours des dernières années lorsque Hong Kong a rencontré des difficultés sans précédent. «Je suis ...
Hong Kong pourrait jeter des millions de doses de vaccins
2019-nCoV, Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Hong Kong pourrait jeter des millions de doses de vaccins

De notre stagiaire Marie-Lou Cazillac - Face à la méfiance de la population envers les vaccins, le gouvernement de Hong Kong pourrait bientôt être contraint de jeter des millions de doses périmées, alors même que d’autres pays n’y ont toujours pas accès. Hong Kong est l’une des rares régions du monde à s’être procurée suffisamment de doses de vaccins contre le coronavirus pour ses 7,5 millions d’habitants. Cependant, pour plusieurs raisons, la campagne de vaccination est loin d'avoir eu les résultats escomptés. Deux ans après les manifestations de 2019, le peuple hongkongais est particulièrement méfiant vis-à-vis de leur gouvernement, perçu comme le bras de la répression chinoise, a indiqué l’Agence France Presse. L’hésitation vis-à-vis des vaccins est aussi la conséquence de la d...
A Hong Kong, les changements législatifs adoptés par le gouvernement
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

A Hong Kong, les changements législatifs adoptés par le gouvernement

Le 30 mars, la Chine a approuvé les changements apportés à la législature de Hong Kong qui réduiront la proportion de représentants directement élus de 35 sièges sur 70 à seulement 20 sièges sur 90. Cette décision est un autre coup dur pour les dernières organisations démocratiques de Hong Kong et pour une frange de la population qui souhaitait plus de liberté politique. En vertu de la nouvelle loi, les entreprises et les groupes professionnels pro-Chine choisiront toujours 30 sièges - les soi-disant circonscriptions fonctionnelles - tandis qu'un comité électoral nommé par le gouvernement choisira 40 sièges. En plus de cela, le même comité électoral sélectionnera tous les candidats, rendant même les 20 sièges élus au suffrage direct susceptibles d’être remplis de fonctionnaire...