Le plus haut représentant de la ville de Wuhan, épicentre de l’épidémie de coronavirus depuis décembre 2019, a prévenu les habitants qu’ils devaient renforcer les mesures de protection et éviter les déplacements non-essentiels.

Les autorités pensaient avoir enrayé la propagation du coronavirus grâce à des mesures drastiques ayant paralysé le pays pendant deux mois, mais les craintes d’une seconde vague sont apparues.

Depuis le pic de l’épidémie en février, la Chine continentale a vu le nombre de cas quotidiens diminuer nettement, ce qui a permis au gouvernement de d’engager une reprise progressive de l’activité économique et industrielle du pays.

Or de hauts représentants craignent toujours une seconde vague d’infections, alors que des dizaines de cas du Covid-19 impliquant des voyageurs venus de l’étranger continuent d’être recensés quotidiennement.

La Commission nationale de la santé a fait état le 3 avril de 31 nouveaux cas confirmés de contamination au coronavirus, parmi lesquels seulement deux cas d’infection transmise localement, et de quatre décès supplémentaires, tous à Wuhan.

Au total, l’épidémie a infecté 81.620 personnes et causé 3.322 décès en Chine continentale, selon le bilan communiqué par la Commission nationale de la santé. 60 patients asymptomatiques ont aussi été recensés, a-t-elle précisé.

Le chef local du Parti communiste chinois (PCC) à Wuhan, Wang Zhonglin, a déclaré que le risque d’un rebond de l’épidémie restait élevé en raison des dangers internes et externes. Il a indiqué que la ville devait continuer de maintenir des mesures de prévention et de contrôle.

Wuhan, capitale de la province centrale de Hubei, a été la plus touchée par l’épidémie dans le pays, avec 50.007 cas recensés au total le 1er avril. Le confinement et les restrictions de voyages imposées en janvier 2020 doivent être levées le 8 avril.

Mais Wang Zhonglin a déclaré que les habitants devaient rester vigilants et respecter les mesures de prévention, selon des propos rapportés dans un communiqué publié vendredi par le gouvernement municipal de Wuhan.