Le 25 octobre 2022, la coopération sino-malienne s’est enrichie d’un nouvel instrument qui contribuera sans nul doute à renforcer davantage ladite coopération existant entre les deux pays depuis si longtemps. Tel un think-Tank, cet instrument participera aussi à maintenir la fructueuse, dynamique, sincère et pragmatique coopération à son plus haut niveau dans la nouvelle ère.

Placé sous le thème « construisons ensemble une Communauté de Destin Chine-Mali dans la nouvelle ère », la première édition du Forum sur la Coopération Chine-Mali s’est tenue à Bamako les 25 et 26 Octobre 2022, au Centre International de Conférences de Bamako, un joyau de la coopération Chine-Mali.

Ce Forum qui a été organisé par l’Association Club des Amis de la Chine au Mali avait pour hôte l’Ambassade de la République Populaire de Chine au Mali. Cet évènement, premier du genre dans le contexte actuel s’inscrivait dans le cadre des activités marquant la célébration du 62ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la République Populaire de Chine et la République du Mali.

Se tenant trois jours après la clôture du 20ème Congrès National du Parti Communiste Chinois (16 – 22 Octobre 2022), le Forum a pris en compte le rapport présenté par le Secrétaire Général Xi Jinping et les Résolutions importantes dudit Congrès.

Les thèmes débattus dans quatre panels ont réunis en présentiel et en vidéo conférence l’Ambassadeur du Mali en Chine, celui de la Chine au Mali, des Universitaires, des experts du monde de l’économie, du commerce, de l’éducation, de la culture, des responsables politiques, Maliens et Chinois.

Les participants ont entendu la présentation du 20ème Congrès National du PCC faite par S.E.M. Chen Zhihong, l’Ambassadeur de Chine au Mali. Ils ont examiné les opportunités que le Mali pourrait bénéficier de cet important Congrès. Les bénéfices à en tirer sont immenses dans la mesure où « la Chine ouvrira plus largement sa porte au reste du monde ».

Les  miracles d’une croissance économique rapide et d’une stabilité sociale à long terme » que la Chine a créés en quelques années de réforme  et d’ouverture constituent des sources d’inspiration pour le Mali. L’immense marché chinois offre d’immenses opportunités.  La Chine s’engage à « travailler avec tous les pays et toutes les parties pour partager les opportunités de son immense marché ». L’ouverture de la Chine en termes de règles, de règlements, de gestion et de normes, afin d’encourager les investissements étrangers est aussi une occasion pour le Mali.

Pendant deux jours les participants au Forum ont échangé sur la Construction d’une communauté de destin Chine-Mali dans la nouvelle ère dans tous les domaines de coopération : l’économie, le commerce, l’éducation, les technologies, la culture, l’humanitaire et la santé.

Les deux pays ont en partage des expériences historiques similaires, des luttes communes et des tâches de développement communes. Les relations Sino-maliennes sont un modèle d’amitié sincère et pragmatique, propice à l’évolution d’une coopération stratégique globale.

Dans les domaines de l’éducation et de la culture la coopération Sino-malienne s’inscrit en droite ligne de l’adage chinois selon lequel : « il est appréciable de donner du poisson à un ami, mais il est préférable de lui apprendre à pêcher ». Depuis 1965, plus de 2.000 Maliens ont été formés en Chine grâce aux bourses du Gouvernement Chinois. Le lieu où s’est tenu le forum (le CICB), la cité universitaire de Kabala (la plus grande infrastructure universitaire réalisée par la Chine en Afrique de l’Ouest), demeurent des symboles forts de cette fructueuse coopération.

Dans le domaine de la santé, l’hôpital du Mali joue un important rôle dans le système de santé au Mali. Face à la COVI-19 la Chine a fourni au Mali, l’aide vaccinale la plus importante par les canaux bilatéraux et multilatéraux représentant plus de 50% de nombre total des vaccins reçus par ce pays.

Dans le domaine des infrastructures, la Chine est l’acteur principal de toutes les réalisations d’infrastructures routières, aéroportuaires, d’édifices publics, culturels, sportifs et sanitaires. Dans le cadre du Forum sur la Coopération Sino-africaine, de l’« Initiative la Ceinture et la Route », les deux pays travaillent main dans la main pour permettre au Mali d’engranger le maximum de résultats dans les 9 programmes proposés par le Président Xi Jinping lors de la Huitième Conférence ministérielle du FOCAC, tenue à Dakar, Sénégal en Novembre 2021.

Les témoignages de diverses hautes personnalités du Mali sur la coopération Sino-malienne sont éloquents. Lors de la dernière interview qu’il a accordée à la Télévision Nationale du Mali, l’ancien Président Amadou Toumani Touré a répondu à une question sur la coopération Chine-Mali  en ces termes : « Tout ce que je demandais aux autorités Chinoises, elles me l’accordaient. Finalement j’avais honte de demander. Je ne demandais plus rien ».

Sans la coopération Chine-Mali quel serait le visage de la ville de Bamako aujourd’hui ? Certainement, celui d’un gros village comme l’a écrit dans son reportage, un journaliste Français accompagnant le Président de son pays en visite au Mali il y a quelques années de cela. Sans la coopération Chine-Mali que serait le Mali d’aujourd’hui ? Certainement pas le pays respecté qu’il est sur la scène internationale.

La Chine d’aujourd’hui est un modèle de stabilité politique, sociale et économique grâce à cinq générations de leadership exemplaire qui ont mis en avant le peuple, le patriotisme et l’unité du pays multiethnique, des composantes majeures du développement de tout pays. Comment la Chine a-t-elle fait pour arriver à ce niveau en un si laps de temps et entamer sa marche vers sa modernisation? Comment la Chine a-t-elle réussie à réaliser ce que des pays dits puissances mondiales ont mis des siècles à réaliser, généralement suite à la domination, à l’exploitation d’autres peuples?

En tentant de répondre à ces questions, il convient de noter que le partenariat avec la Chine dans les stratégies de développement n’est pas pour le Mali une option mais une nécessité dans la mesure où la philosophie du développement de la Chine repose sur un développement partagé. Le Forum aura convaincu que la communauté de destin sino-malienne dans la nouvelle ère est à l’avant-garde de la communauté de destin Sino-africaine dans la nouvelle ère.

Tel un Think-tank sa pérennisation serait d’un apport appréciable à la coopération Chine-Mali dans la nouvelle ère. Les deux parties devraient constamment garder à l’esprit l’engagement initial, celui des héros des luttes d’indépendance et de la fondation des deux Nations, Chairman Mao Zedong et Modibo Keita.