A l’occasion de ce 8mai, Journée internationale du patrimoine culturel et naturel, les autorités ont programmé plus de 3.200 activités à travers la Chine.

Une foire du patrimoine culturel immatériel, présentant 40 articles sur la liste du patrimoine culturel immatériel mondial de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), a été ouverte dès le 7 juin dans la ville de Guangzhou.

Cette foire comprend des expositions, des spectacles, des conférences et des forums pour présenter « la pratique vivante de la protection et du développement du patrimoine culturel immatériel en Chine », a expliqué l’agence de presse, Xinhua.

Dans l’ensemble la Chine comptait 271 réserves naturelles marines fin 2018, d’après les données de l’Administration nationale des forêts et des prairies.

Les réserves naturelles marines, situées dans 11 régions côtières de niveau provincial comme le Liaoning, le Hebei et Tianjin, couvrent une superficie totale de 124.000 kilomètres carrés, selon un communiqué publié sur le site internet de l’Administration.

Les réserves abritent plusieurs espèces marines rares ou en voie de disparition, dont des dauphins blancs chinois, des phoques communs et des tortues de mer. Des récifs côtiers, des forêts de mangroves, des zones humides côtières et d’autres écosystèmes marins sont aussi observés dans les réserves.

Le gouvernement a désigné pour la première fois en 1963, l’île Shedao, située à environ 10 km du sud-ouest de la péninsule de Liaoning, comme sa première réserve marine, destinée à protéger les vipères.