La section située dans le centre-ville de Cangzhou du plus ancien et du plus grand fleuve artificiel au monde, le Grand Canal Pékin-Hangzhou, est ouverte à la navigation touristique depuis le 1er septembre et permettra aux visiteurs d’apprécier le chef-d’œuvre qu’est l’ancienne voie navigable artificielle de la Chine, selon un représentant de la municipalité de Cangzhou, dans la province du Hebei en Chine du Nord.

«Nous nous sommes réunis, avec plus de 230 représentants de la ville de tous horizons, pour assister au moment historique de l’ouverture au tourisme du Grand Canal Pékin-Hangzhou dans la zone urbaine du centre de Cangzhou», a déclaré Xiang Hui, maire de Cangzhou lors de la cérémonie d’ouverture, ajoutant que le Grand Canal entrait aujourd’hui dans un siècle de renouveau.

L’ouverture de la section de 13,7 km du Grand Canal à Cangzhou est une mesure importante pour stimuler le développement coordonné de la région de Pékin-Tianjin-Hebei dans le Hubei.

Le Grand Canal Pékin-Hangzhou s’étend sur 1 794 kilomètres et son histoire date de plus de 2 500 ans. Il relie Pékin au nord et Hangzhou au sud, et a servi d’artère de transport importante dans la Chine antique. Environ un huitième du canal traverse la ville de Cangzhou, à 180 km de Pékin. Un tronçon de plus de 1 000 km du canal a été classé au patrimoine mondial en 2014.

Cangzhou, surnommée «la ville septentrionale du Grand Canal», a actualisé les projets de soutien le long du Grand Canal, récemment construit 12 quais touristiques, six ponts paysagers et rénové 8 des ponts principaux existants. La ville cherche à offrir une destination unique aux touristes nationaux et internationaux, dont le Grand Canal serait le cœur, et s’efforce de préserver des projets historiques et culturels tels que le jardin des Cent Lions, le parc du canal, le quartier culturel de Nanchuanlou, le Garden Expo Park, les animations pour enfants, le parc sportif, la restauration et les logements.

Pour que le Grand Canal retrouve sa vitalité, Cangzhou a activement mis en œuvre des projets de dérivation et de réapprovisionnement en eau ces dernières années. Après la dérivation de 180 millions de mètres cubes d’eau en 2021, 300 millions de mètres cubes d’eau supplémentaires ont été dérivés cette année.

Plus de 67 000 arbres parasols ont été plantés sur les deux rives du canal, avec une zone verte de 1,37 km2 (2 065 mu), formant un corridor écologique dynamique et renforçant les projets de verdissement et de mise à niveau. Cangzhou a vraiment «protégé, transmis et fait bon usage» de la culture du Grand Canal et permis à ce précieux patrimoine de s’épanouir dans une nouvelle ère.

Quinze bateaux de croisière sont aujourd’hui alignés sur les quais pour leurs premières sorties. À partir du 1er septembre, les touristes pourront découvrir les vestiges historiques et culturels de Cangzhou le long du Grand Canal.