Sélectionner une page

Europe,MONDE

Le Portugal lance un emprunt en Chine

Le Portugal accentue sa coopération avec la Chine en dépit des avertissements de Washington et des inquiétudes de Bruxelles.

En effet, le pays a lancé un emprunt en Chine et ouvert son grand port aux entreprises chinoises, pour en faire la « porte atlantique » de l’Initiative La Ceinture et la Route, lancée par le président chinois Xi Jinping.

Les autorités portugaises souhaient devenir le premier de la zone euro à lancer un emprunt en yuan sur le marché chinois de la dette. Bien que la Commission européenne met en place un mécanisme de contrôle des investissements étrangers dans les secteurs stratégiques, visant essentiellement la Chine, le Portugal attend beaucoup de sa coopération avec la Chine.

L’investissement chinois au Portugal est estimé à quelque 10 milliards d’euros, soit environ 3% du PIB, et place le pays au 7ème rang européen, selon des données du ministère de l’Economie.

Touché par une crise de la dette en 2011, le Portugal a permis à ses grandes entreprises d’ouvrir largement leur capital aux chinois, comme le groupe Energias de Portugal (EDP), la première banque privée BCP, la principale compagnie d’assurances Fidelidade ou le gestionnaire du réseau électrique REN.

Pendant l’OPA – échouée en avril – de la compagnie China Three Gorges sur EDP, l’ambassadeur des Etats-Unis à Lisbonne avait reproché au Portugal sa dépendance vis-à-vis de la Chine.

Mais pour le vice-président de la Chambre de commerce et de l’industrie luso-chinoise, Fernando Costa Freire, l’emprunt de 240 millions d’euros en yuan que le Portugal va lancer prochainement en Chine est « une étape symbolique qui marque l’approfondissement de leurs rapports économiques ».

Pour Fernando Costa Freire, la décision d’emprunter en Chine est « essentiellement politique ». « Elle signifie que le Portugal continuera à défendre ses intérêts et à emprunter la voie de l’intégration avec la Chine en dépit du bruit qui entoure la Chine dans d’autres pays européens », a-t-il conclu en marge d’une conférence consacrée aux rapports économiques entre les deux pays.

A cette occasion, la ministre portugaise des Affaires de la mer, Ana Paula Vitorino, a appelé les entreprises chinoises à investir dans la concession d’un nouveau terminal de containers dans le port de Sines, situé à une centaine de kilomètres au sud de Lisbonne.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Souveraineté en Mers de Chine

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :