En quelques mois, la Chine est devenue le royaume de l’économie de partage. En 2020, ces services de location ou de partage représentaient déjà 10% du PNB, plus qu’ailleurs.

Selon le Rapport de développement de l’économie du partage en Chine, l’échelle des transactions a atteint environ 3 690 milliards de yuans (583,77 milliards de dollars) en 2021, en hausse de 9,2% par rapport à 2020, avec une échelle de financement direct d’environ 213,7 milliards de yuans, en hausse de 80,3% d’une année sur l’autre.

Cependant, le rapport souligne que « le marché de l’économie du partage en Chine a connu un développement déséquilibré« . Le partage des espaces de bureau, la capacité de production et les connaissances et compétences ont augmenté relativement rapidement, avec des transactions en hausse de 26,2%, 14% et 13,2% d’une année sur l’autre respectivement, tandis que les transactions de logements partagés ont chuté de 3,8% par rapport à 2020.

Selon le rapport, les services partagés et la consommation continuent de jouer un rôle stabilisateur dans le développement de la Chine. Les réservations de voiture en ligne avec chauffeur représentaient environ 31,9% du volume total de passagers de taxi, tandis que les hébergements partagés représentaient environ 5,9% des revenus des maisons d’hôtes du pays.

Le rapport indique également qu’en 2021, la Chine a connu une refonte plus rapide du marché de l’économie du partage, où la concurrence s’est accrue, une multitude de réglementations visant à protéger les droits et les intérêts des travailleurs ont été mises en place au cours de l’année, tandis que la construction d’un système de marché pour l’économie de partage a été accélérée.

Enfin, le Centre d’information de l’État a prédit qu’au cours de la période du 14e Plan quinquennal (2021-2025), l’économie de partage devrait s’étendre davantage dans les services et la production de la vie quotidienne.

« Le système de protection du travail pour les nouvelles formes d’emploi basées sur l’économie de partage sera encore amélioré et le développement de l’économie du partage deviendra un moyen important d’améliorer l’efficacité de la transformation numérique de l’économie réelle », a assuré le rapport.