Avec Alima Alexandra Danfakha – Le 10 février, le Ministère de l’éducation a publié une lettre de rappel demandant aux établissement d’enseignement de persévérer dans leurs efforts pour prévenir et contrôler l’épidémie pendant les vacances d’hiver.

Université Tsinghua

Le ministère a indiqué que les établissements scolaires devaient élaborer à l’avance des plans sanitaires, dès le début du semestre du printemps 2021, afin de satisfaire les exigences d’horaires décalés et en faisant tous les préparatifs pour l’enseignement en ligne.

Selon les règlementations, les universités doivent adhérer au système de « rapport quotidien » et de « rapport zéro« , utilisant pleinement les technologies de l’information à travers le système de registre « une personne, un dossier ».

L’administration doit préciser l’état de santé des enseignants et des étudiants, de manière à rendre compte de façon claire et précise le nombre d’étudiants et d’enseignants qui entrent et sortent des établissements, ainsi que leurs trajectoires de voyage.

Les localités et universités doivent également mener les enseignants et les étudiants à prendre l’initiative de renforcer le suivi de la situation sanitaire, en signalant rapidement les symptômes suspects au sein des villages (communautés) et des établissements scolaires.

Ils devront se rendre dans les institutions médicales désignées pour effectuer les tests et dépistages. Il leur faudra mettre en place des mécanismes de communication et de suivi « un à un » avec les personnes associées aux zones à haut risque épidémique.

Les établissements d’enseignement devront combiner conditions réelles et formes innovantes, et mettre en œuvre de manière complète et détaillée les mesures de prévention et de contrôle de la situation épidémique pendant les vacances d’hiver pour garantir les services fournis aux enseignants et étudiants séjournant sur place.

Cela signifie l’ouverture des salles de classe, des bibliothèques, des laboratoires et des sites sportifs, etc., afin de garantir pleinement les besoins des étudiants et des membres du corps enseignant qui séjournent sur le campus pour la recherche scientifique, les études, les entraînements, etc. ainsi qu’une amélioration des services.

Il faudra mettre en place des mesures de gestion de la sécurité sur le campus, renforcer le service de garde, éduquer et rappeler aux enseignants et aux élèves qui restent sur les campus d’éviter de se rassembler, d’éviter les visites et de moins sortir.

Il faudra également renforcer le soutien et l’assistance psychologique pour assurer la santé mentale des enseignants et des étudiants, et entretenir l’harmonie et la stabilité du campus.

Les autorités des établissements pourront aussi profiter du « nuage » des vœux de Nouvel An, des souhaits en ligne et autres moyens, pour montrer leur attention à l’envers des enseignants et des élèves restés sur les campus, afin qu’ils passent un Nouvel An dans la joie, la santé et la sécurité.

Des rappels devront être faits à l’attention des enseignants et des étudiants rentrant chez eux, de protéger leur domicile, de se conformer strictement aux politiques locales de prévention et de contrôle de l’épidémie, d’éviter de sortir ou de se rassembler sauf si nécessaire, de ne pas voyager à l’étranger et dans les zones à risque moyen ou élevé, et de prendre l’initiative de surveiller leur état de santé.

Il faudra leur rappeler de suivre aussi bien les mesures de prévention et de contrôle épidémiques des autorités locales que celles des établissement d’enseignement, ces derniers devront éduquer et guider les enseignants et les élèves pour qu’ils se protègent également sur le chemin du retour à l’école, et coopèrent activement avec la surveillance de la santé et la gestion des épidémies.

Pour la rentrée scolaire, les établissements devront tenir compte de l’évolution de la situation épidémique au niveau national ainsi que des changements des modalités d’enseignement en élaborant à l’avance les plans pour le début du semestre du printemps 2021, en s’efforçant de satisfaire les exigences d’horaires décalés et en faisant tous les préparatifs pour l’enseignement en ligne.

Ils devront informer les enseignants et les étudiants des conditions requises pour retourner à l’école en temps opportun ; préparer les réserves de matériel avant la rentrée scolaire, effectuer des exercices d’urgence, appliquer strictement des mesures normalisées de prévention et de contrôle de l’épidémie sur le campus, contrôler strictement les entrées des établissements, adhérer à la protection des « personnes », des « choses » et de l’environnement.

Des tests d’acide nucléique du personnel et de l’environnement, et des décontaminations environnementales des lieux clés devront être effectués de manière régulière afin d’assurer une ouverture des établissements scolaire en toute sécurité.