samedi, juin 22

Les bénéfices de Baidu en chute

Le géant de l’internet Baidu prévoit une chute pouvant atteindre 13% de son chiffre d’affaires au 1er trimestre en raison de l’épidémie de coronavirus, a-t-il annoncé le 27 février.

Basé à Beijing et coté à New York, Baidu table au premier trimestre 2020 sur un chiffre d’affaires compris entre 21 et 22,9 milliards de yuans (entre 2,7 et 2,9 milliards d’euros), soit une chute spectaculaire de 5 à 13% de ses revenus sur un an.

Sur ses activités de cœur de métier (principalement la publicité en ligne), ses recettes pourraient même dévisser de 18%, avertit-il dans un communiqué accompagnant la publication des résultats annuels.

« La situation du coronavirus continue d’évoluer, la visibilité pour l’activité économique est extrêmement limitée. Ces prévisions reflètent la vision actuelle et préliminaire de Baidu, sujette à une incertitude substantielle », a avertit le groupe.

Baidu se trouve déjà sous pression face à la montée en puissance des concurrents, notamment la start-up ByteDance, propriétaire des plateformes vidéo Douyin et TikTok, qui rognent le marché de la publicité en ligne.

Les recettes publicitaires de Baidu ont ainsi reculé de 5% sur l’année 2019 à 78,1 milliards de yuans (10 milliards d’euros). Son chiffre d’affaires sur l’exercice a gonflé de 5% à 107,4 milliards de yuans (14 milliards d’euros), notamment soutenu par la performance de sa plateforme de contenus vidéos iQiyi (3,77 milliards d’euros, soit plus de 16%).

Après une perte d’environ 900 millions de dollars (810 M€) au 3e trimestre, Baidu a enregistré sur les trois derniers mois de 2019 un triplement du bénéfice net sur un an, à 6,34 milliards de yuans (819,9 M€).

Dans le même temps, le chiffre d’affaires a enregistré une progression de 6%, à 28,9 milliards de yuans (3,7 mds €), stabilisant ses recettes publicitaires, après avoir trébuché au trimestre précédent.

La plateforme iQiyi, numéro un de la vidéo en ligne en Chine grâce à ses séries et émissions musicales très populaires, revendiquait 106,9 millions d’abonnés fin 2019 (+22% sur un an). Elle pourrait bénéficier d’une fréquentation accrue en raison de l’épidémie, qui a contraint de nombreux chinois à rester confiner chez eux.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *