La Grande Chine (Chine continentale, Hong Kong, Macao, Taïwan) devrait dominer le marché mondial de l’IdO industriel (Internet des objets industriels), selon le nouveau rapport de la GSMA.

Représente des intérêts des opérateurs de téléphonie mobile dans le monde entier, la GSMA a publié un rapport, intitulé « The Industrial IoT in Greater China » (L’IdO industriel en Grande Chine). Le document explique comme la Grande Chine est positionnée pour être en tête du marché mondial de l’IdO industriel (IdOI).

Le Programme Internet des Objets de la GSMA travaille en étroite collaboration avec tous les opérateurs, ainsi qu’avec d’autres fournisseurs dans l’écosystème, pour soutenir et contribuer à accélérer le fourniture de solutions IdO, dont les réseaux LPWA (faible consommation et longue portée).

La Grande Chine, positionnée pour être en tête

Le rapport s’appuie sur des entretiens avec des opérateurs de téléphonie mobile comme Asia Pacific Telecom Group, China Mobile, China Telecom, China Unicom, Far EasTone et Taïwan Mobile.

Ces derniers ont expliqué comment l’association de débits Internet rapides, de l’analyse de données, de l’intelligence artificielle (IA) et de l’IdO transforme le secteur industriel de la région.

La société GSMA Intelligence estime qu’il y aura 13,8 milliards de connexions IdOI dans le monde d’ici 2025. La Grande Chine représente environ 4,1 milliards de ces connexions, soit un tiers du marché mondial.

«Ces nouvelles technologies modifieront de manière fondamentale notre manière de vivre et de travailler, reliant de manière intelligente pratiquement tous les appareils, rendant ainsi nos villes plus intelligentes et nos vies plus faciles et plus productives», a déclaré Alex Sinclair, directeur de la technologie à la GSMA, dans un communiqué.

Ce dernier a expliqué que « la Chine mise gros sur l’IdOI pour accroître la productivité et gagner en efficacité en rationalisant et automatisant les processus de fabrication via la connectivité Internet. Bénéficiant d’un soutien positif du gouvernement, la Chine est bien partie pour devenir le leader mondial ».

Le communiqué de GSMA note que « l’IdOI augmentera la productivité en combinant l’Intelligence Artificielle, l’informatique en nuage (cloud) et les analyses avancées pour automatiser les processus de fabrication via la connectivité Internet ».

« La Chine fait également des progrès dans le domaine de l’IA qui, avec l’apprentissage automatique, aidera les usines et les entreprises à gérer les processus complexes et stimulera l’innovation », a précisé la GSMA.

Le gouvernement soutient l’IdOI

Le gouvernement chinois est « une force motrice majeure pour l’adoption par le pays de l’IdO Industriel », selon le communiqué de la GSMA. En 2015, le gouvernement a précisé sa stratégie « Made in China 2025 », qui ambitionne de promouvoir l’innovation dans la fabrication, notamment l’IdO, les appareils intelligents et les produits électroniques grand public haut de gamme.

Il s’agira de transformer la Chine pour qu’elle passe d’une « grande maison de la production » à une « super maison de la production » d’ici 2028. A cela s’ajoute le « Plan d’action Internet Plus » en 2015, visant à intégrer Internet aux industries traditionnelles et à créer un nouveau moteur pour la croissance économique, réunissant l’Internet mobile, l’informatique en nuage, les méga-données et l’IdO avec la fabrication moderne.

Les opérateurs de téléphonie mobile chinois joueront « un rôle fondamental dans ces développements en fournissant une connectivité sûre, fiable et intelligente aux sociétés et entreprises à travers le pays ».

Ils feront partie intégrante du développement de l’IdOI et seront « un partenaire précieux et stratégique pour les villes, les administrations et les autres organisations », précise GSMA.

Le Programme IdO de la GSMA organisera son 7ème GSMA Mobile IoT Summit au Mobile World Congress Shanghai 2018. Le sommet explorera les derniers développements dans les réseaux LPWA et couvrira des sujets comme, entre autres, l’analyse de données, l’impact de la 5G et la sécurité.

Le Programme animera par ailleurs l’événement « Connected China » (La Chine connectée) au Mobile World Congress Shanghai de cette année, réunissant certains des développeurs et startups les plus innovants de Chine qui présenteront leurs produits et solutions utilisant les technologies pour l’IdO mobile sur LTE-M et NB-IoT.