Une délégation de plus de 200 personnes, venus de la province du Zhejiang promouvoir sa destination auprès des mauricien. Cette délégation comprenant des acteurs du tourisme de cette région, une centaine de journalistes, tente de mieux faire connaître cette région.

Xie Jijian, directeur général du Bureau du tourisme de Zhejiang, et Che Jun, secrétaire du comité du PCC pour le Zhejiang, ainsi que le président de la compagnie aérienne Loong Air, basée à Zhejiang. La province compte Un « MOU of Strategic Tourism Promotion Cooperation » a été signé entre Zhejiang et Maurice pour faire découvrir Maurice à 2 000 de ses habitants durant l’année à venir.

Pour le ministre du tourisme, Anil Gayan, il serait nécessaire d’avoir de nouveau une ligne aérienne chinoise pour desservir Maurice. Intervenant à l’occasion de la signature d’un accord entre la Chine et Maurice s’agissant de la promotion touristique, Anil Gayan, a déclaré qu’« entre la Chine et Maurice, nous avons développé des liens très étroits ».

Ce dernier a expliqué que « la Chine renferme de gros potentiels et nous devons avoir plus d’arrivées de ce pays chez nous. J’ai parlé à l’ambassadeur de Chine pour voir les possibilités d’un retour d’une ligne aérienne chinoise de nouveau à Maurice ».

Le ministre mauricien a vanté les mérites de son île, expliquant qu’il s’agit d’un pays multi-éthnique regorgeant d’activités diverses : « cette pluralité de l’île plaira à coup sûr aux Chinois », a assuré Anil Gayan.

« Nous mettons en relief la culture et l’héritage légués par les Chinois. On est fiers d’accueillir la délégation de Zhejiang et une de nos missions est de célébrer la variété et la diversité fondé à Maurice », a souligné Anil Gayan, qui n’a « aucun doute que le marché chinois est porteur ».

De son côté, Xie Jijian, a assuré que cette visite à l’île Maurice « favorisera largement la coopération et la communication entre les deux pays et le développement du tourisme à deux échelles ».