« Les entreprises ont transféré leur production de la Chine vers le Vietnam et d’autres pays asiatiques à cause des droits de douane sur les produits chinois », a déclaré le président américain Donald Trump.

Ce dernier a estimé qu’aucun accord «50-50» ne peut être trouvé avec la Chine. Dans une interview accordée à la chaîne Fox News, il souligne que les Etats-Unis et la Chine avaient un «très bon accord» que ces derniers l’avaient «modifié».

«J’ai alors dit ‘qu’il en soit ainsi’ et nous allons imposer des droits de douane sur leurs produits», a-t-il assuré dans cette interview réalisée deux jours après avoir relevé de 10% à 25% les droits de douane sur 200 milliards de dollars de produits chinois.

Aucune négociation n’est prévue entre négociateurs chinois et américains depuis la fin des dernières négociations le 10 mai. Donald Trump a pris la décision de relever les taxes douanières sur les produits chinois, car Beijing a fait marche arrière sur certains de ses engagements, selon des hauts responsables américains.

Depuis, la Chine tient un discours plus sévère, estimant que les Etats-Unis n’étaient pas sincères et laissant entendre qu’une reprise des discussions n’arriverait pas de si tôt.

Dans l’interview, Donald Trump a expliqué dimanche 19 mai qu’il serait ravi de maintenir les droits de douane sur les produits chinois mais qu’il pense que la Chine finira par conclure un accord avec les Etats-Unis parce qu’ils «se font tuer par les droits de douane».

Il affirme avoir dit au président chinois Xi Jinping avant le dernier cycle de négociations qu’aucun accord «50-50» ne pouvait être trouvé entre les deux pays et qu’il devait être plus favorable aux Etats-Unis à cause des pratiques commerciales de la Chine.