La croissance des exportations de la Chine a continué de ralentir en décembre 21021, en raison de la hausse de l’activité des usines et de la solidité de la demande mondiale, tandis que les importations ont marqué un net ralentissement, indiquant une faiblesse de l’activité intérieure.

D’après les données des douanes chinoises, les exportations ont progressé le mois dernier de 20,9% sur un an, contre +22% en novembre. Les analystes anticipaient en moyenne une augmentation de 20%.

Les exportations de la Chine restent solides et ont dépassé les attentes pendant une grande partie de l’année 2021. Elles contribuent au rebond de la deuxième puissance économique mondiale dont certains secteurs étaient sous pression, les livraisons vers l’étranger ont ralenti du fait d’un dégonflement des commandes et de la hausse des coûts.

Les importations chinoises ont, elles, progressé en décembre de 19,5% sur un an, montrent les données officielles, marquant un net recul par rapport à la hausse de 31,7% enregistrée le mois précédent et ratant le consensus qui ressortait à +26,3%.

L’excédent commercial de la Chine le mois dernier ressort à 94,46 milliards de dollars, contre 71,72 milliards de dollars en novembre, tandis que les économistes s’attendaient en moyenne à un montant de 74,50 milliards de dollars.

Sur l’ensemble de l’année 2021, les exportations chinoises ont marqué une hausse de 29,9%, contre +3,6% en 2020. Les importations ont progressé sur l’année écoulée de 30,1%, après avoir décliné de 1,1% en 2020.

Enfin, le total de l’import-export de marchandises de la Chine a augmenté de 21,4% en glissement annuel pour atteindre 39.100 milliards de yuans (6.140 milliards de dollars) en 2021, indiquent les données officielles publiées vendredi.

Les exportations ont progressé de 21,2%, tandis que les importations ont augmenté de 21,5%, a annoncé l’Administration générale des douanes.