Le conseiller américain à la sécurité nationale, Robert O’Brien, a déclaré qu’il voyait les tentatives du président Donald Trump d’interdire les applications WeChat et TikTok réussir «en fin de compte», a rapporté le South China Morning Post.

Les mesures prises par l’administration Trump pour restreindre les plates-formes de médias sociaux appartenant à la Chine aux États-Unis, telles que TikTok et WeChat, visent à préserver la sécurité national du sol américain.

Les interdictions avaient été suspendues à la suite d’injonctions judiciaires. Mais les utilisateurs de WeChat et de TikTok ont ​​fait valoir que les interdictions étaient motivées par la politique de l’année électorale plutôt que par de véritables problèmes de sécurité.

«Nous examinons maintenant – ces affaires judiciaires sont en cours, le gouvernement fédéral attendra de voir ce que nos tribunaux nous disent que nous pouvons ou ne pouvons pas faire concernant ces interdictions», a déclaré Robert O’Brien lors d’un événement au Vietnam.

«Je pense qu’en fin de compte, l’autorité du président avec ces interdictions sur ces applications sera appliquée. Et je pense que même s’il y a un changement d’administration, ces interdictions auront lieu».