Nouveau hub logistique pour le GROUPE chinois Hongyuan Group à Zaventem, commune néerlandophone de Belgique. Pour la direction du groupe chinois, cette ville « est la porte d’entrée vers le reste du marché européen ». Le groupe chinois est actif à l’aéroport de Zaventem depuis octobre de l’année dernière.

Le nouvel entrepôt du prestataire de services chinois Hongyuan Group a été inauguré à Brucargo dans la zone logistique de Brussels Airport.

Le groupe chinois est actif à l’aéroport de Zaventem depuis octobre 2020, et sa croissance est de plus en plus rapide en Europe, rendant nécessaire l’extension des infrastructures de l’aéroport.

Le nouvel entrepôt de Hongyuan fait environ 8 000 mètres carrés, employant 40 personnes à l’aéroport de Bruxelles. À l’avenir, jusqu’à 60 emplois supplémentaires seront créés, directement et indirectement, selon la direction. D’ailleurs, Brussels Airport et Hongyuan Group ont signé un « protocole d’accord » pour souligner leur vision à long terme.

« Nous avons choisi d’investir davantage à l’aéroport de Bruxelles car il s’agit d’un emplacement très stratégique », a déclaré Cling Guo, directeur général de Hongyuan Group Europe. « C’est la porte d’entrée vers le reste du marché européen. À l’avenir, nous voulons ajouter progressivement des lignes de fret internationales. »

Les activités du groupe chinois sont axées sur le fret général et le commerce électronique, dont le principal reste le transport de vêtements, de produits électroniques et ménagers et d’équipements médicaux.

Pour le transport, l’entreprise a jusqu’à présent utilisé des vols charter d’autres compagnies aériennes, mais à partir de 2022, elle travaillera avec ses propres vols à cette fin.

Hongyuan Group est le premier partenaire chinois à s’établir à l’aéroport de Bruxelles. Depuis 2018, le groupe est également présent à Liège, où s’y concentre principalement sur le commerce électronique.

Au total, Hongyuan a assuré 1 180 vols de transport depuis son arrivée en Belgique. En raison de la croissance de la société, ce nombre devrait passer à plus de 1 700 vols par an à partir de 2022.