Sélectionner une page

ECONOMIE,POLITIQUE

Nouvelles mesures économiques pour redynamiser l’économie du pays

Le gouvernement va améliorer la coordination entre six domaines clés, tels que la stabilité de l’emploi, la finance, le commerce extérieur, les investissements étrangers, les investissements intérieurs et les attentes du marché, afin d’assurer la stabilité du développement économique et social du pays.

Li Keqiang, premier ministre

« Les mécanismes de coordination pour une performance stable dans les six domaines clés ont, depuis leur lancement, joué un rôle important dans la création d’une synergie entre les organismes pour maintenir les principaux indicateurs économiques dans une fourchette appropriée. Cette année, nous risquons de faire face à des défis plus grands, d’où un besoin accru d’affiner ces mécanismes afin de mieux orienter notre travail dans les six domaines », a déclaré le Premier ministre Li Keqiang.

Ce dernier a présidé une réunion exécutive du Conseil des Affaires d’Etat (gouvernement) qui visait à « faire progresser » simultanément la lutte contre l’épidémie et le développement économique et social.

Les participants ont appelé à « des mesures ciblées pour assurer la stabilité dans les six domaines clés, afin de réduire plus efficacement l’impact de l’épidémie sur l’économie ».

La coordination entre les politiques macroéconomiques, le commerce et les investissements étrangers ainsi que la stabilité financière « doit être pleinement mise à profit pour formuler des mesures de réponse fortes et efficaces ». Le but est de « stimuler le dynamisme interne de l’économie et de maintenir les principaux indicateurs économiques dans une fourchette appropriée pour l’ensemble de l’année ».

« La tâche la plus urgente actuellement consiste à gérer les impacts de l’épidémie. Le maintien de la stabilité dans les six domaines clés contribuera à maintenir le flux de capitaux et le fonctionnement de la chaîne industrielle et à assurer une performance économique dans une fourchette appropriée », selon Li Keqiang.

A lire aussi : Baisse du taux directeur pour soutenir l’économie touchée par le virus

D’autres politiques ont été décidé pour faciliter le redémarrage des activités commerciales dans le secteur de la logistique (le transport, l’expédition et les services de livraison express), afin de faciliter le fonctionnement de l’activité économique et de répondre aux besoins quotidiens des gens.

« Un obstacle majeur pour la lutte contre l’épidémie actuelle et la reprise de la production réside dans la logistique. Les restrictions indues doivent être levées le plus rapidement possible. Faute de cela, le fonctionnement des chaînes industrielles et d’approvisionnement sera entravé », a indiqué le Premier ministre, lors d’un point presse.

« Il est important de réduire davantage les coûts pour les entreprises de logistique, de différer ou d’annuler les paiements pertinents selon les besoins. De telles mesures doivent également permettre aux chauffeurs de camions et de taxis d’obtenir des avantages tangibles », a-t-il souligné.

A lire aussi : 43 milliards de dollars d’aide aux entreprises

« Nous devons améliorer la préparation en termes de politiques et de projets, faire tout notre possible pour maintenir la stabilité du développement économique et de l’emploi et travailler dur afin d’atteindre les objectifs de développement économique et social pour cette année », a conclu Li Keqiang.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Souveraineté en Mers de Chine

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :