«Les institutions financières doivent examiner et émettre des prêts rapidement», a annoncé le vice-gouverneur de la Banque populaire de Chine.

Cette dernière va débloquer 300 milliards de yuans (43 milliards de dollars) la semaine prochaine pour aider les entreprises impliquées dans la lutte contre l’épidémie de pneumonie virale, qui touche l’Empire du milieu depuis décembre 2019.

L’épidémie, qui s’est déclarée dans la ville de Wuhan (Hubei), impacte de nombreux secteurs de l’économie du pays , déjà menacée de ralentissement. La Banque de Chine (PBOC) a proposé une première tranche de fonds spéciaux qui va les institutions financières à accorder des prêts aux entreprises, impliquées dans la prévention et le contrôle de l’épidémie.

Le vice-gouverneur de la PBOC, Liu Guoqiang, a précisé que neuf grandes banques nationales, ainsi que des banques locales dans dix provinces et villes, remplissaient les conditions pour bénéficier de ces fonds.

Ces dix régions comprennent la province de Hubei – épicentre de l’épidémie de coronavirus – ainsi que le Zhejiang, Guangdong, la capitale de Pékin et la place financière de Shanghai. Ce soutien financier vise à aider les entreprises tant au niveau national que local, a expliqué Liu Guoqiang.

Ce dernier a indiqué dans un communiqué, publiée sur le site de la banque, que «les institutions financières doivent examiner et émettre des prêts rapidement» afin de mettre des fonds à disposition dans les deux jours.

Le vice-gouverneur a ajouté que la Banque centrale suivrait la manière dont les fonds seraient utilisés, avertissant que des sanctions seront imposées en cas d’infraction des règles de l’institution.

Le nouveau coronavirus a fait plus de 1000 morts en Chine et s’est répandu à travers le monde. Pour enrayer l’épidémie, les autorités locales ont imposé des restrictions de voyage et exhorté les citoyens à rester chez eux. Les entreprises ont retardé la reprise du travail, ce qui aura certainement un impact sur leurs résultats.

A lire aussi : Reprise des activités économiques, hors Hubei

Des analystes, interrogés par l’Agence France Presse, ont estimé une baisse de deux points de pourcentage de la croissance au premier trimestre, en raison de l’épidémie. Raison pour laquelle, les autorités centrales et provinciales ont annoncé une série de mesures pour accroître les aides

La Banque centrale a appelé les institutions financières à éviter d’interrompre «automatiquement» les prêts aux industries, ainsi qu’aux petites et micro-entreprises. Elle a également annoncé qu’elle injecterait 1,2 trillion de yuans (173 milliards de dollars) sur les marchés financiers pour renforcer son soutien à la lutte contre le coronavirus.

A lire aussi : L’économie chinoise sera affectée en trois temps