Sélectionner une page

Afrique,Chine - Afrique,MONDE

Pékin offre un hôpital universitaire aux malgaches

Le nouveau Centre hospitalier universitaire (CHU) à Anosiala-Ambohidratrimo, dans la périphérie nord-ouest d’Antananarivo, a été inauguré par le président malgache Hery Rajaonarimampianina, l’ambassadeur de Chine, Yang Min, et entre autre, le ministre de la santé publique, Lalatiana Andriamanarivo.

Cet évènement marque les relations entre Madagascar et la Chine, qui a fait don de 40 milliards d’ariary pour la construction du CHU. Pour Yang Min, ce don est la résultat des « fruits de l’excellente relation entre Madagascar et la Chine ».

Ambassadeur de Chine à Madagascar Yang Min

Ambassadeur de Chine à Madagascar Yang Min

Construit par la société chinoise SOGECOA dans une zone de 23.400 m2, l’hôpital a été construit en 13 mois, pour plus de 10 millions d’euros. L’Ambassadeur chinois a évoqué les « facilités » et « le support à la construction » instaurés par le gouvernement malgache au constructeur chinois. Pour ce dernier, le CHU « est  l’un des meilleurs hôpitaux de Madagascar (…) avec toutes les  fonctionnalités et des matériels médicaux de dernière génération ».

« Son rôle est d’améliorer la santé publique et nous allons faire venir des techniciens de Chine pour la maintenance. En tout cas, avec nos relations mutuelles, nous allons toujours soutenir le Peuple malgache dans divers domaines en vue de promouvoir le développement économique »  a précisé Yang Min.

Avec ses 150 lits, les soins seront assurés par 27 médecins généraux, 22 médecins spécialistes et 17 paramédicaux. Pour le ministre malgache de la Santé publique, Lalatiana Andriamanarivo, l’hôpital est « vraiment moderne« , offrant de nombreux services, comme la transplantation de rein, de pédiatrie, la santé maternelle, de la pharmacie et de la performance du laboratoire. « Le plus est l’existence d’un générateur d’oxygène et d’un groupe électrogène », a indiqué le ministre.

« Le CHU servira aussi comme lieu de recherche pour les étudiants en médecine et les études paramédicales« , a-t-il précisé. A l’instar de l’hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona à Ampefi­loha, classé Centre Hospitalier Univer­sitaire. L’établissement a célébré ses 40 ans d’existence, le 25 juin, en présence d’Hery Rajaonarimampianina.

CHU-Anosiala-1 - CopieDans son allocution, le président malgache Hery Rajaonarimampianina a indiqué que « cet hôpital très moderne et efficace est l’image d’une amitié forte de plus de 40 années de coopération » entre Madagascar et la Chine. Ce dernier l’a qualifié de « petit bijou de modernité pour la population malgache et la santé publique ».

« Vous avez vu aujourd’hui que les pays, comme la Chine, soutiennent les efforts du gouvernement pour le bénéfice de la population en matière de santé publique, l’éducation, le logement et la sécurité. Nous allons continuer dans cette direction« , a-t- il déclaré.

Cette déclaration non anodine intervient en plein crise politique, le mois dernier plusieurs dizaines de députés avaient demandé sa destitution, rejetée quelques semaines plus tard par la Haute Cour Constitutionnelle, laissant l’actuel président est en mauvaise posture.

Chine vs Etats-Unis

Deux puissances économiques mondiales au coude à coude

Chine-Afrique

Les relations sino-africaines prennent un nouveau tournant

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques

Coin des Idées




La Chine impériale

Le MAG de la Chine

Vie de famille, LGBTQ, Sexualité, Egalité, Bien être, Chine insolite

Nos partenaires

Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :