Les autorités de la province du Jiangxi a sélectionné dix « rois des arbres« , attribuant à chacun d’eux 50.000 yuans (6 500 euros) pour leur protection.

Le Jiangxi compte près de 130.000 arbres anciens répartis sur tout le territoire de la province. Le pouvoir local a sélectionné des « rois des arbres » en 2018, afin de définir lesquels ont le plus besoin de soins et protection.

La sélection s’est faite grâce au recensement et à la recommandation d’arbres anciens de la part des experts, à l’inspection, aux votes du public et à des examens d’experts.

Dix des 200 arbres recensés ont été couronnés « rois des arbres », a déclaré le bureau forestier provincial. Parmi les lauréats figurent un camphre vieux de 2.000 ans, un ginkgo âgé de 2.500 ans et un if chinois de 1.600 ans.

Le bureau forestier provincial a expliqué que chacun des « rois des arbres » avait reçu 50.000 yuans et que 90 autres avaient reçu 25.000 yuans (3 250 euros). Au total, la province déboursé près de 2 750 000 de yuans pour protéger ces arbres.

De plus, les services forestiers locaux utiliseront l’argent pour concevoir des mesures de renforcement de leur protection, d’après les autorités. Cette décision entre dans le cadre d’une série de règlements visant à renforcer la protection et à améliorer la gestion des arbres anciens à l’échelle nationale.

Différentes villes et provinces du pays ont mené diverses activités pour sensibiliser le public et améliorer la protection des arbres anciens. Ainsi, la capitale Beijing a sélectionné les dix « plus beaux rois des arbres » en décembre 2018, alors que Shanghai a arrêté plusieurs projets de construction, afin de protéger des arbres anciens de la ville.