mercredi, février 14

Espace

Trois astronautes de retour sur Terre
Espace, SCI/TECH

Trois astronautes de retour sur Terre

Trois astronautes chinois sont revenus sans encombre sur Terre le 31 octobre, après avoir passé cinq mois en orbite dans la station spatiale Tiangong, selon la chaîne CCTV, qui a qualifié la mission de «succès complet». Jing Haipeng, Zhu Yangzhu et Gui Haichao ont atterri sur le site de Dongfeng en Chine à 08H11 (00H11 GMT), selon CCTV. Les images ont montré leur capsule se poser en parachute dans le désert de Gobi (nord-ouest), entourée d'un épais nuage de poussière orange. «La surveillance médicale sur place et le personnel ont confirmé que les astronautes (...) sont en bonne santé», a indiqué CCTV. «La mission Shenzhou-16 a été un succès complet», a-t-elle ajouté. Les trois hommes avaient décollé vers Tiangong à la fin du mois de mai et ont été en orbite pendant 154 jours, occu...
Décollage réussi pour la mission Shenzhou-17
Espace, SCI/TECH

Décollage réussi pour la mission Shenzhou-17

La Chine a envoyé le 26 octobre dans l'espace son plus jeune équipage d'astronautes vers sa station spatiale Tiangong, avec l'ambition de renforcer ses connaissances en matière de vol habité. Le trio de la mission Shenzhou-17 a décollé à bord d'une fusée Longue-Marche 2F à 11H14 locales (03H14 GMT) du centre de lancement de Jiuquan, dans le désert de Gobi (nord-ouest), selon des images de la chaîne CCTV. L’équipage comprend le commandant Tang Hongbo, né en octobre 1975 et âgé de 48 ans, son collègue Tang Shengjie (33 ans) et Jiang Xinlin (35 ans). La moyenne d'âge à bord est de 38 ans, contre 42 ans lors de la précédente mission Shenzhou-16. "Il s'agit de l'équipage d'astronautes dont la moyenne d'âge est la plus jeune" depuis les débuts par la Chine de missions spatiales habitées...
Le laboratoire spatial chinois a commencé à fonctionner
Espace, SCI/TECH

Le laboratoire spatial chinois a commencé à fonctionner

La station spatiale de Tiangong en orbite chinoise, qui fonctionne comme un laboratoire national de l'espace, a été mise en service, poussant les applications spatiales vers l'avant et obtenant des résultats fructueux, selon l'agence spatiale chinoise. "Un total de 110 projets de recherche et d'application en science en orbite ont été mis en œuvre, impliquant la science de la vie spatiale et la recherche sur le corps humain, la physique de la microgravité et les nouvelles technologies spatiales, faisant de plusieurs premiers mondiaux", a déclaré Lin Xiqiang, directeur adjoint de l'agence, dans une presse Conférence vendredi. Le laboratoire spatial a également conduit à l'établissement d'un système chinois de la science de l'espace et de l'application. Lin Xiqiang a indiqué que certai...
La Chine a lancé quatre satellites dans l’espace
Espace, SCI/TECH

La Chine a lancé quatre satellites dans l’espace

La Chine a lancé en mois d'une semaine deux fusée porteuse Longue Marche-2D et Kuaizhou-1A., envoyant des satellites sur une orbite prédéfinie. La Chine a lancé le 23 juillet une fusée porteuse Longue Marche-2D, envoyant quatre satellites sur une orbite prédéfinie. La fusée a décollé à 10h50 (heure de Beijing) depuis le Centre de lancement de satellites de Taiyuan, dans la province du Shanxi (nord). Trois de ces satellites seront utilisés pour obtenir des données d'observation par télédétection et fournir des services commerciaux de télédétection, tandis que l'autre satellite servira à vérifier les technologies de communication par satellite. Il s'agit de la 479ème mission de vol de la série de fusées Longue Marche. Trois jours plutôt, la Chine a lancé avec succès une fusée porteu...
Semi-conducteurs : la Chine restreint les exportations de deux métaux rares
Espace, SCI/TECH

Semi-conducteurs : la Chine restreint les exportations de deux métaux rares

La Chine, principal producteur de gallium et germanium indispensables à la production de puces électroniques, va restreindre leurs exportations à compter du mois d'août, dans un contexte de fortes concurrence autour des semi-conducteurs avec les Etats-Unis. A compter du 1er août, les exportations de gallium et de germanium, dont la Chine est le principal producteur, nécessiteront désormais une licence avant de pouvoir être autorisées, selon une directive publiée par le ministère du Commerce et les douanes chinoises. Le destinataire final des exportations et l'objet de leur utilisation devront être précisés, a ajouté le texte. Le communiqué justifie ces mesures par la nécessité de "préserver la sécurité et les intérêts nationaux". Un pied de nez aux nombreuses restrictions imposées...
Retour incontrôlé du premier étage de la fusée Longue Marche sur Terre
Espace, SCI/TECH

Retour incontrôlé du premier étage de la fusée Longue Marche sur Terre

La Chine a placé le 29 avril sur orbite le premier module de sa station spatiale, grâce à une fusée porteuse Longue-Marche 5B, le plus puissant et imposant lanceur chinois. Le premier étage de cette fusée, actuellement en orbite, qui doit revenir sur Terre. Il perd progressivement de l'altitude et son point de chute est pour l'instant inconnu. Un risque de dégâts «faible» voire «infime» mais pas nul a été évoqué par les scientifiques chinois, concernant la fusée porteuse Longue-Marche 5B qui doit faire ce week-end son retour incontrôlé dans l'atmosphère terrestre. La Chine et de nombreux experts jugent toutefois minime l'hypothèse de dégâts sur Terre. La Chine a placé le 29 avril sur orbite le premier module de sa station spatiale, grâce à une fusée porteuse Longue-Marche 5B, dont le...
Un objet non identifié a été libéré par un mystérieux
Espace, SCI/TECH

Un objet non identifié a été libéré par un mystérieux

Un mystérieux avion spatial chinois décollait pour une mission secrète. Ce mystérieux avion spatial a atterri en Chine après 9 mois passés en orbite, mais il a laissé derrière lui, en orbite, un objet qui reste non identifié. Selon Space News, le lancement a été effectué le 4 septembre 2022 par une fusée Longue Marche 2F. Les seuls détails officiels de l'événement proviennent de l'agence de presse, Xinhua qui, dans un communiqué, a expliqué que «l'engin spatial reviendra vers son site d'atterrissage terrestre après un temps passé en orbite, durant lequel les vérifications techniques liées à la réutilisation seront effectuées comme prévu, permettant à la technologie de progresser en vue d'une utilisation pacifique de l'espace». Cet "engin spatial réutilisable" représente pour la Chine...
La station spatiale chinoise lance une charge utile pour mesurer le rayonnement cosmique
Espace, SCI/TECH

La station spatiale chinoise lance une charge utile pour mesurer le rayonnement cosmique

La station spatiale chinoise a lancé sa première charge utile expérimentale biologique du module laboratoire Mengtian, un appareil conçu pour mener des expériences biologiques lors de l'exposition à l'espace, selon le Centre national des sciences spatiales (NSCC) rattaché à l'Académie des sciences de Chine. Des tests ont déjà été réalisés, selon le Centre. Ces expériences biologiques menées à l'extérieur du vaisseau, une première dans l'histoire aérospatiale de Chine, sont considérées par la communauté scientifique chinoise comme un événement majeur de l'étude et de la recherche dans les domaines de la radiobiologie et des sciences spatiales. Pour les experts chinois, cités par l'agence de presse Xinhua, ce progrès est aussi le signe que la station spatiale chinoise, après être entré...
Trois astronautes chinois de retour sur Terre
Espace, SCI/TECH

Trois astronautes chinois de retour sur Terre

Trois astronautes chinois sont revenus sains et saufs sur Terre après une mission à bord de la station spatiale de Chine qualifiée de «réussite totale», selon les médias chinois. La capsule du vaisseau Shenzhou-15 a atterri dans le nord du pays, en Mongolie-intérieure, selon l'agence de presse Xinhua. Fei Junlong, Deng Qingming et Zhang Lu sont sortis de l'appareil «en bonne condition physique», a-t-elle affirmé, qualifiant la mission de «réussite totale». Un retour serein Le trio a passé six mois à bord de la station spatiale Tiangong, réalisant notamment des sorties dans l'espace et diverses expériences. La semaine dernière, la Chine a envoyé trois nouveaux astronautes -dont le premier civil chinois en orbite - vers la station, dans le cadre de la mission Shenzhou-16. "Nous avons...
La Chine va envoyer mardi son premier civil dans l’espace
Espace, SCI/TECH

La Chine va envoyer mardi son premier civil dans l’espace

La Chine va envoyé le 30 mai pour la première fois de son histoire un astronaute civil dans l'espace pour une mission habitée vers la station spatiale Tiangong. Cet astronaute, Gui Haichao (à gauche de l'image), est un "spécialiste de charge utile". Il est "professeur à l'Université d'aéronautique et d'astronautique de Pékin", a déclaré le 29 mai en conférence de presse Lin Xiqiang, porte-parole de l'Agence chinoise des vols spatiaux habités. Jusqu'à maintenant, tous les astronautes chinois ayant décollé vers l'espace faisaient partie de l'Armée populaire de libération. Or Gui Haichao sera "principalement responsable de la gestion en orbite des charges utiles" consacrées à des expériences en sciences spatiales, a précisé le porte-parole. L'astronaute civil évoluera en orbite a...
La Chine va lancer trois taïkonautes dans l’espace pour leur mission Shenzhou-16
Espace, SCI/TECH

La Chine va lancer trois taïkonautes dans l’espace pour leur mission Shenzhou-16

Les taïkonautes Jing Haipeng, Zhu Yangzhu et Gui Haichao vont mener la mission Shenzhou-16, qui sera dirigé par le commandant Jing Haipeng a annoncé l'Agence chinoise des vols spatiaux habités de Chine lors d'une conférence de presse. Jing Haipeng deviendra le premier taïkonaute du pays à se rendre dans l'espace pour la quatrième fois. Il a participé à la mission Shenzhou-7 en 2008 et a commandé les équipages de Shenzhou-9 et Shenzhou-11 en 2012 et 2016. Zhu Yangzhu et Gui Haichao effectueront leur premier voyage dans l'espace. Ils sont membres du troisième groupe de taïkonautes, dont la sélection a été achevée en septembre 2020. Zhu Yangzhu sera ingénieur de vol spatial de la mission Shenzhou-16. De son côté, Gui Haichao, professeur à l'Université Beihang à Beijing, travaillera e...
La Chine va interdire la navigation au nord de Taïwan pour cause de « chute de débris de fusée »
Espace, TAIWAN

La Chine va interdire la navigation au nord de Taïwan pour cause de « chute de débris de fusée »

La Chine interdira pendant quelques heures le 16 avril toute navigation maritime dans une zone située au nord de l'île de Taïwan, en raison de la "possible chute de débris de fusée", ont annoncé jeudi les autorités maritimes d'une province. La zone, située à environ 160 kilomètres de Taipei, sera fermée de 09H00 (01H00 GMT) à 15H00 (07H00 GMT), ont précisé les autorités de sécurité maritime de la province de Fujian (est), et les embarcations auront "l'interdiction d'y entrer". Le ministère taïwanais des Transports avait annoncé le 12 avril que la Chine imposerait brièvement une zone d'exclusion aérienne au nord de l'île, en raison d'«activités spatiales». L'annonce survenait après l'achèvement le 10 avril par Pékin de trois jours d'importantes manœuvres militaires autour de l'île ...
La Chine a lancé un satellite de télédétection dans l’espace
Espace, SCI/TECH

La Chine a lancé un satellite de télédétection dans l’espace

La Chine a lancé avec succès un nouveau satellite de télédétection de la série Yaogan-34 dans l'espace, le 31 mars, à 14h27 (heure de Beijing), depuis le Centre de lancement de satellites de Jiuquan, dans le nord-ouest du pays. Le satellite Yaogan-34 04, lancé à bord d'une fusée Longue Marche-4C, est entré avec succès dans l'orbite prévue. Ce satellite de télédétection sera utilisé dans des domaines tels que l'étude des ressources terrestres, l'urbanisme, l'estimation du rendement des cultures, ainsi que la prévention des catastrophes et l'atténuation de leurs effets. Il s'agit de la 470e mission de vol de la série des fusées porteuses Longue Marche. Les autorités aérospatiales ont indiqué que le satellite rejoindra et formera le statut de fonctionnement du réseau avec d'autres satel...
14 nouveaux satellites lancés par la Chine
Espace, SCI/TECH

14 nouveaux satellites lancés par la Chine

La Chine a lancé le 15 janvier 2023 avec succès une fusée Longue Marche-2D, envoyant 14 nouveaux satellites dans l'espace. La fusée a décollé du Centre de lancement de satellites de Taiyuan, dans la province septentrionale du Shanxi, à 11h14 (heure de Beijing). Les satellites, dont Qilu-2 et Qilu-3, sont entrés sur leurs orbites prévues. Qilu-2 est un satellite optique à haute résolution, et Qilu-3 est un satellite optique à large bande. Ils possèdent des charges utiles de dispositifs d'imagerie optique pour l'observation de la Terre. Ces satellites fourniront des services de télédétection pour l'arpentage, l'agriculture, la foresterie, la protection de l'environnement et la prévention et l'atténuation des catastrophes dans la province du Shandong, dans l'est de la Chine. Ils coor...
La Chine a envoyé dans l’espace le dernier module de sa station
Espace, SCI/TECH

La Chine a envoyé dans l’espace le dernier module de sa station

La Chine a lancé ce 31 octobre le module laboratoire Mengtian de la station spatiale. Ce départ fait entrer la construction de la station spatiale, Tiangong, dans sa phase finale. Le module Mengtian constitue le dernier "bloc de construction" permettant à Tiangong de former une structure en forme de T, la disposition prévue à l'achèvement de la station spatiale. Il a donc été envoyé dans l'espace pour rejoindre la combinaison de deux modules déjà située à environ 400 km au-dessus de la Terre. La nouvelle combinaison devrait prendre forme après une succession de tâches minutieusement exécutées, telles que l'amarrage et la transposition en orbite. La fusée porteuse Longue Marche-5B Y4, transportant Mengtian, a décollé depuis le Site de lancement de vaisseaux spatiaux de Wenchang, su...
La Chine testerait des armes nucléaires anti-satellites contre les satellites d’Elon Musk
Espace, SCI/TECH

La Chine testerait des armes nucléaires anti-satellites contre les satellites d’Elon Musk

La Chine ciblerait le système de satellites d'Elon Musk et disposerait désormais d'un modèle pour simuler des attaques à haute altitude, selon le site Asia Time. La Chine a simulé l'utilisation d'armes nucléaires pour détruire des satellites en orbite proche de la Terre. Cette simulation a montré la capacité de la Chine à éliminer plusieurs constellations de satellites ennemis utilisées pour soutenir des opérations militaires. Le Northwest Institute of Nuclear Technology, un institut de recherche basé à Xi'an et dirigé par l'Armée populaire de libération, a affirmé avoir développé un modèle pour évaluer les performances des armes nucléaires anti-satellites à différentes altitudes et rendements avec des détails et une précision sans précédent. La simulation de l'équipe de recherche...
La Chine lance un satellite pour découvrir les secrets du Soleil
Espace, SCI/TECH

La Chine lance un satellite pour découvrir les secrets du Soleil

La Chine a envoyé le 9 octobre un satellite d'exploration solaire dans l'espace depuis le Centre de lancement de satellites de Jiuquan, dans le nord-ouest du pays. Pékin souhaite ainsi contribuer aux recherches scientifiques visant à découvrir les secrets du Soleil. L'observatoire solaire spatial avancé (ASO-S), surnommé Kuafu-1 en chinois, a été lancé à bord d'une fusée porteuse Longue Marche-2D, à 07h43 (heure de Beijing), et est entré sur l'orbite planifiée avec succès. Après quatre à six mois de tests, le satellite de 859 kg commencera à fonctionner normalement à 720 kilomètres de la Terre pour étudier la causalité entre le champ magnétique solaire et deux phénomènes éruptifs majeurs (éruptions solaires et éjections de masse coronale), fournissant ainsi des données pour les prévi...
Les Émirats et la Chine s’associent pour atteindre la Lune
Espace, MONDE, Orient

Les Émirats et la Chine s’associent pour atteindre la Lune

Allié à Washington et à la NASA, les Émirats arabes unis ont conclut un accord de coopération spatiale avec la Chine. L'Union des Émirats arabes unis a surpris la grande majorité de la communauté spatiale internationale en signant un accord de coopération avec la Chine pour accueillir son véhicule Rashid 2 à bord de la mission chinoise Chang'e-7. Cette mission va se rendre sur la Lune et se poser à sa surface en 2026. Le premier accord spatial bilatéral entre la Chine et les Émirats arabes unis a donc été signé le 16 septembre par le directeur adjoint de l'Administration spatiale nationale chinoise (CNSA), Wu Yanhua, et le directeur général du Centre spatial Mohammed bin Rashid (MBRSC) à Dubaï, Salem al-Marri. Ce dernier a déclaré que Rashid 2 est une mission consacrée à "l'explorati...
Les résultats des recherches scientifiques sur Mars dévoilés
Espace, SCI/TECH

Les résultats des recherches scientifiques sur Mars dévoilés

L'Administration spatiale nationale chinoise (CNSA) a publié plusieurs résultats de recherche scientifique provenant de sa première mission d'exploration de Mars. Le 15 septembre, cela faisait 780 jours que l'orbiteur Tianwen-1 fonctionnait. De son côté, le rover Zhurong avait parcouru 1921 mètres à la surface de la planète rouge, selon le Centre d'exploration lunaire et de programme spatial de la CNSA. L'orbiteur et le rover ont tous deux accompli des missions d'exploration scientifique ciblées et ont acquis 1480 gigaoctets de données scientifiques brutes, a indiqué le centre dans un communiqué de presse. À l'aide des données recueillies par Zhurong, des scientifiques chinois ont mit en évidence la relation entre la formation de caractéristiques géologiques et les activités aquat...
Huawei permet aux taïkonautes d’échanger avec des jeunes africains
Communiqués, Espace, SCI/TECH

Huawei permet aux taïkonautes d’échanger avec des jeunes africains

Trois taïkonautes ont discuté mardi depuis l'espace avec les jeunes de huit pays africains par liaison vidéo, partageant leur expérience dans la mission Shenzhou-14. Chen Dong, Liu Yang et Cai Xuzhe, qui effectuent un séjour de six mois en orbite, ont partagé avec les jeunes Africains leur vie et leur travail scientifique dans la station spatiale. Le lieu principal de l'événement, intitulé "Conversation avec les taïkonautes", est au siège de l'Union africaine (UA) à Addis-Abeba, tandis que des étudiants d'Algérie, d'Egypte, d'Ethiopie, de Namibie, du Nigeria, du Sénégal, de Somalie et d'Afrique du Sud se sont joints au dialogue depuis des lieux annexes. Emily Nangacovie, une étudiante en sciences de Namibie, a eu l'occasion de poser des questions sur les recherches qu'ils ont menées ...
Des astronomes chinois détectent 9 étoiles non évoluées super riches en lithium
Espace, SCI/TECH

Des astronomes chinois détectent 9 étoiles non évoluées super riches en lithium

Des scientifiques chinois ont découverts neuf étoiles non évoluées riches en lithium, grâce au plus grand télescope optique de Chine. Le lithium est un élément chimique clé reliant la cosmologie à la structure et à l'évolution des étoiles, a indiqué l'agence de presse chinoise, Xinhua. Avec l'aide du Large Sky Area Multi-Object Fiber Spectroscopic Telescope (LAMOST), une équipe dirigée par des chercheurs des Observatoires astronomiques nationaux de l'Académie chinoise des sciences a découvert de nouvelles étoiles non évoluées riches en lithium, soit deux fois plus que ce qui était connu auparavant. L'étude, publiée dans The Astrophysical Journal Letters, souligne que les étoiles découvertes présentent des niveaux inhabituellement élevés d'abondance de lithium, ce qui laisse penser qu...
La Chine ajoute un laboratoire scientifique à sa station spatiale en orbite
Espace, SCI/TECH

La Chine ajoute un laboratoire scientifique à sa station spatiale en orbite

La Chine a ajouté ce 25 juillet un laboratoire à sa station spatiale en orbite permanente alors qu’elle s’apprête à achever la structure dans les mois à venir. Le module du laboratoire Wentian a été lancé le 24 juillet depuis la base spatiale de Wenchang, dans la province insulaire tropicale de Hainan. Après 13 heures de vol, il s’est amarré avec succès au module principal Tianhe de la station de Tiangong à 03h13 le 25 juillet, selon l’agence spatiale China Manned Space Agency (CMSA). Il s'agit du deuxième des trois modules de sa station spatiale Tiangong, qui devrait être pleinement opérationnelle d'ici la fin de l'année 2022. Celui-ci est doté de trois espaces de couchage, de toilettes et d'une cuisine, l'engin baptisé "Wentian" servira de plateforme de secours pour contrôler la st...
La nouvelle technique de la Chine pour réduire les débris dans l’espace
Espace, SCI/TECH

La nouvelle technique de la Chine pour réduire les débris dans l’espace

La Chine a décidé de réduire la quantité de déchets spatiaux, en présentant un nouveau concept une "trainée de voile". Ce concept vise à réduire le nouveau fléau de la conquête spatiale : les débris spatiaux. L’objectif est de désorbiter rapidement les débris restés en orbite, car ils peuvent mettre jusqu’à plusieurs décennies à disparaître. Une durée au cours de laquelle les collisions dangereuses peuvent se multiplier. Une phase de test de a été réalisée le 4 juillet, montrant  un voile fixé à l’adaptateur de charge d’un débris de fusée pesant près 300 kg. Ce voile de 25 m2 devrait perdre en altitude d'ici 2024, et ainsi permettre à ce morceau de fusée d’être désorbité. Attaché au débris de fusée, la voile augmente la surface de l’engin, ce qui accroit la friction atmosphérique ...
Un système de récepteur au sol a été construit pour la centrale solaire orbitale de la Chine
Espace, SCI/TECH

Un système de récepteur au sol a été construit pour la centrale solaire orbitale de la Chine

La construction de la centrale solaire orbitale (CSO) a franchi un nouveau cap. En effet, une équipe de recherche de l'Université de Xidian a annoncé que le système de vérification récepteur au sol avait passé les derniers tests. Le système de vérification au sol du programme nommé "Zhuri" (littéralement «Poursuivre le soleil») a passé avec succès les examens le 5 juin. Pour les constructeurs, ce système représente l'une des plus importantes avancées dans le secteur technologique chinoise. Sselon l'université basée à Xi'an, ce système est le premier du genre au monde pour un CSO à chaîne complète et à système complet. Wu Yirong, académicien de l'Académie chinoise des sciences (CAS), a indiqué que les résultats des tests étaient la preuve d'une a"vancée de premier plan au niveau mo...
Trois astronautes décollent pour la station chinoise Tiangong
Espace, SCI/TECH

Trois astronautes décollent pour la station chinoise Tiangong

La Chine a lancé ce 5 juin trois nouveaux astronautes vers sa station spatiale en cours de construction. Ils y séjourneront six mois et seront chargés d'agrandir de façon significative la station spatiale, selon des images de la télévision publique CCTV. Le vaisseau de cette mission Shenzhou-14 a été propulsé par une fusée Longue-Marche 2F, qui a décollé à 10H44 locales (04H44 HB) du centre de lancement de Jiuquan, dans le désert de Gobi (nord-ouest). UN VOL BIEN PRÉPARÉ Une cérémonie d'au revoir a été organisée dans le Centre de lancement de satellites de Jiuquan dans le nord-ouest de la Chine. Quelques heures plus tard, Li Shangfu, commandant en chef du programme spatial habité de la Chine, a donné l'ordre de départ aux astronautes Chen Dong, Liu Yang et Cai Xuzhe pour entamer la mi...
Lancement de la 2ème Longue Marche-5B : la conduite responsable dans l’espace
Espace, SCI/TECH

Lancement de la 2ème Longue Marche-5B : la conduite responsable dans l’espace

Harry Boneham, analyste aérospatial chez GlobalData, a réagit à l'annonce de la livraison par le China Manned Space Engineering Office (CMSEO) de la fusée Longue Marche 5B (LM-5B) destinée à transporter en orbite le deuxième module de la station spatiale chinoise. L'analyste de GlobalData, a expliqué que "la livraison du Long March 5B (LM-5B) démontre l'engagement de la Chine à développer une industrie spatiale nationale de premier plan". La Chine fait partie d'un groupe restreint d'États capables d'exploiter sa propre station spatiale. Le rapport de GlobalData, "Systèmes spatiaux dans l'aérospatiale et la défense - Recherche thématique", a mit en exergue que le LM-5B a été spécifiquement conçu pour permettre à la Chine de construire, équiper et fournir une station spatiale. La fu...
Le constructeur Geely lance ses satellites pour servir les voitures autonomes
Espace, SCI/TECH

Le constructeur Geely lance ses satellites pour servir les voitures autonomes

Le constructeur chinois Geely a débuté le déploiement d'une constellation de satellites en orbite basse, afin d'aider à la navigation de ces voitures autonomes. Ainsi, le 1er juin, Geely a réussi son premier lancement en orbite terrestre basse de neuf satellites. Le groupe chinois a débuté la construction d'un nouveau réseau spatial pour fournir une navigation plus précise aux véhicules autonomes. Avec ce lancement, Geely devient le deuxième constructeur automobile à associer ses activités à l'espace, après SpaceX et ses 2 000 satellites en orbite. Les satellites GeeSAT-1, conçus et fabriqués par Geely, ont été lancés depuis la base de Xichang, dans la province du Sichuan en Chine. Ils seront opérationnels pendant cinq ans et se désintégreront dans l'atmosphère terrestre sans lais...
« La station spatiale entrera dans une nouvelle phase d’application »
Espace, SCI/TECH

« La station spatiale entrera dans une nouvelle phase d’application »

"La station spatiale chinoise entrera dans une nouvelle phase d'application et de développement qui durera plus de dix ans après la fin de sa construction prévue cette année", a indiqué Hao Chun, directeur de l'Agence chinoise des vols spatiaux habités (China Manned Space Agency, CMSA), lors de la conférence de presse. Le plan initial est de lancer deux vaisseaux spatiaux habités et deux cargos chaque année au cours de la nouvelle phase, a indiqué ce dernier, ajoutant que des taïkonautes y séjourneront à long terme, mèneront des expériences scientifiques et technologiques dans l'espace et effectueront la maintenance de la station spatiale. Hao Chun a expliqué que pour améliorer davantage les capacités globales et le niveau technologique du programme spatial habité du pays, des fusées...
Trois taïkonautes chinois sont de retour après six mois dans l’espace
Espace, SCI/TECH

Trois taïkonautes chinois sont de retour après six mois dans l’espace

Les trois taïkonautes chinois du vaisseau spatial habité Shenzhou-13 ont terminé leur mission dans la station spatiale de six mois et sont rentrés le 16 avril sur Terre. "Cette mission marque l'achèvement par la Chine de la vérification des technologies clés de sa station spatiale, et établit également un record de durée en orbite des taïkonautes chinois", a déclaré l'Agence chinoise des vols spatiaux habités (China Manned Space Agency, CMSA). La capsule de retour du vaisseau spatial habité Shenzhou-13 transportait les taïkonautes Zhai Zhigang, Wang Yaping et Ye Guangfu. Elle a atterri à 9h56, sur le site d'atterrissage de Dongfeng dans la région autonome de Mongolie intérieure (nord de la Chine). "La mission habitée Shenzhou-13 a été une réussite totale", a annoncé la CMSA. D'ail...
3 satellites lancés par la Chine pour étudier « l’environnement spatial atmosphérique »
Environnement, Espace, TERRE

3 satellites lancés par la Chine pour étudier « l’environnement spatial atmosphérique »

Les satellites, baptisés Tianping 2A, Tianping 2B et Tianping 2C, ont été lancé pour mener des études scientifiques de l'environnement spatial atmosphérique. L'agence de presse chinoise Xinhua a rapporté que "la fusée porteuse Longue Marche-11 de fabrication locale a été lancée depuis le centre de lancement des satellites de Jiuquan dans le nord-ouest". Selon la même source, "les trois nouveaux satellites entreront bientôt sur leurs orbites prévues". L'agence a également indiqué que "les trois satellites fourniront des services d'étude de l'environnement spatial atmosphérique et de correction du modèle de prédiction orbitale". Il s'agit de la huitième mission spatiale de la Chine de l’année 2022 et de la 413e mission de la série de fusées porteuses chinoises Longue Marche....