Sélectionner une page

SCI/TECH

Le plus gros hydravion du monde est en Chine

La Corporation chinoise de l’industrie de l’aviation a présenté samedi 23 juillet son premier hydravion, appelé le AG600 à Zhuhau. Il s’agit du plus gros hydravion du monde permettant à la Chine de mettre fin à sa dépendance envers les avionneurs étrangers.

 La Corporation chinoise de l’industrie de l’aviation (CCIA) a indiqué que l’hydravion était destiné à la lutte contre les feux de forêt et le sauvetage en mer. De la taille d’un Boeing 737, l’avion est largement plus grand que tous les autres appareils conçus pour se poser sur l’eau et en décoller, a déclaré le directeur général adjoint de la CCIA, Geng Ruguang.

L’appareil chinois est destiné au marché intérieur et « sera très utile pour développer et exploiter les ressources maritimes », a indiqué l’agence de presse Xinhua, ajoutant qu’il pourrait également servir « à la surveillance de l’environnement, à la détection des ressources et au transport ».

En mars 2015, une grande partie du premier hydravion développé par la Chine est sorti de la ligne d’assemblage de Chengdu.

Huang Lingcai, concepteur en chef de l’aéronef chez China Aviation Industry General Aircraft à Zhuhai, avait déclaré « l’AG-600 satisfera les besoins urgents de la Chine pour ce genre d’équipements dans la lutte contre les incendies de forêt et la recherche et le sauvetage maritimes, et il constituera une partie importante du système d’intervention d’urgence et de sauvetage du pays ».

Ce dernier assurait également que l’hdarvion pouvait « transporter près de 60 personnes lors d’une mission de recherche et de sauvetage. Et pour éteindre un feu de forêt, il peut prélever 12 tonnes d’eau d’un lac ou de la mer à proximité en 20 secondes et les déverser sur le feu ». D’autant que « l’avion est capable de décoller et d’atterrir à partir d’un aéroport ou sur la mer ».

Selon Leng Yixun, Directeur des produits de l’aviation générale chez AVIC, l’AG-600, anciennement connu sous le nom de D-600, avait de son côté précisé que l’AG600 « pourrait être utilisé pour toute une variété d’opérations, comme le transport de passagers et de fret, les relevés sur les ressources naturelles ainsi que la surveillance de l’environnement marin, en plus de ses tâches prioritaires de lutte contre les incendies et de sauvetage maritime ».

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :