mardi, mai 21

La Chine, « un moteur de l’innovation d’ici 2020 »

Lors de l’adoption du plan d’action national sur l’innovation scientifique et technologique, encourant le 13e plan quinquennal (2016-2020), les autorités ont souhaité faire du pays « un moteur de l’innovation d’ici 2020« . A cet effet, un forum a été consacré  les 21 et 22 juillet à l’innovation et au développement à Beijing.

Le « Forum IDC pour l’innovation et le développement 2016« , a été co-sponsorisé par la China Mobile Group Design Institute et s’est orienté vers les secteurs d’activités commerciales en lien avec l’Internet Data Center (IDC).

Priorité à l’innovation

Ce mercredi  21 juillet, un « premier sous-plan dans le programme du 13e plan quinquennal » a été adopté lors d’une session restreinte du Conseil des affaires d’Etat présidée par le Premier ministre, Li Keqiang. Ce document « démontre pleinement que nous donnons la priorité à l’innovation », d’après ce dernier.

Li Keqiang (WEF2016)
Li Keqiang (WEF2016)

Le gouvernement a décidé de « gravir les échelons du classement mondial des capacités d’innovation, en combinant ses efforts pour multiplier les innovations originales, construire des parcs d’activités qui joueront un rôle clé dans l’innovation scientifique et attirer des chercheurs de haut niveau« .

Durant 2 ans, le ministère des sciences et de la technologie a élaboré ce plan et rassemblé les propositions des différents départements compétents, aboutissant à la mise en place d’une série de projets. Ceux-ci se concentrent dans le domaine de l’innovation scientifique et technologique, et visent à établir une dizaine de parcs d’innovation dans tout le pays.

Depuis 2013, le gouvernement met en avant l’importance de l’innovation dans la croissance économique, actuellement en pleine transition. Ce dernier tient à la fois à pousser la recherche et le développement dans le domaine, mais également soutenir et encourager l’innovation participative et la création d’entreprises, vecteurs d’emplois et de dynamisme économique.

Un forum dédié

Beijing et Shanghai sont aujourd’hui des villes pionnières sur lesquelles les métropoles et cités rurales devront se référer. D’ailleurs, Beijing a accueilli le « Forum IDC pour l’innovation et le développement 2016« , permettant aux administrations en charge de ce secteur d’échanger avec les représentants des entreprises Huawei, H3C, FiberHome, VNET, et ITEAQ, entre autre.

Parmi les mesures évoquées pour accentuer l’innovation l’« Internet plus est officiellement devenu la stratégie » du pays. Ainsi, la nouvelle génération de technologies de l’information et de la communication (TIC) englobant Internet, le Cloud (ou informatique en nuage) et le big data « permet la fusion profonde et transfrontalière de chaque domaine de la société économique et de chaque industrie« , selon le site du China Information Industry Net (CIIN).

Il s’agit d’ailleurs de « l’élément central de la nouvelle révolution technologique et de la transformation industrielle à l’échelle mondiale« .

A l’ère de l’Internet plus, « la construction de l’IDC est devenu un point clé essentiel pour le développement de la société économique chinoise. L’innovation des plateformes Internet est devenu la tendance du développement », note le CIIN.

Le but de celui-ci est de redonner une impulsion et de permettre un développement rapide d’Internet, du Cloud, du big data, etc. En maximisant la valeur des services Internet Data Center et leur plein potentiel cela devrait créer un effet de levier sur l’économie.

Et ainsi stimuler la vitalité du marché autour de plusieurs axes : « le réseau comme principal outil », « les technologies vertes comme sources d’alimentation », « assistance et soutien technologique », et entre autre les « opérations technologiques de sécurité et de maintenance ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *