Retrouvez les déclarations de plusieurs ambassadeurs de Chine en Afrique, qui à l’occasion du 67ème anniversaire de la République populaire de Chine, sont revenus sur le développement économique et social de leur pays.

Au Congo, l’ambassadeur de Chine, Xia Huang, a indiqué en présence de l’Agence d’information d’Afrique centrale, qu’en « jetant un regard rétrospectif, nous sommes pleinement fiers du chemin parcouru. En lançant un regard vers l’avant, nous sommes pleinement confiants en l’avenir. En ce 67ème anniversaire, la Chine se trouve sur un nouveau point de départ pour s’engager dans un vaste plan de réformes plus approfondies avec l’entrée en exercice du 13ème plan quinquennal« .

De son côté, Bian Jianqiang, l’ambassadeur en Guinée, a évoqué l’avenir. « Aujourd’hui, la Chine est sur un nouveau point de départ », assurant d’après Guineenews que « le peuple chinois persistera sur la voie du socialisme à la chinoise, s’en tiendra à la réforme et à l’ouverture, et œuvrera, avec détermination, persévérance, esprit créateur et d’innovation, à atteindre les objectifs des deux centenaires et le rêve chinois ». 

Pour Yang Xiaorong, ambassadrice à Madagascar, « la Chine a réalisé un développement rapide, c’est parce que le travail a une valeur pour les Chinois, qu’ils ont construit le pays avec leur sueur et leur intelligence« . D’ailleurs, « pour le gouvernement chinois, le développement est la tâche primordiale. Il a concentré son énergie sur le développement et l’amélioration des conditions de vie des Chinois. La réforme à l’intérieur et l’ouverture sur l’extérieur forment le moyen efficace pour atteindre cet objectif« . Cette dernière a tenu à expliqué à Midi-Madagasikakra que « la Chine a trouvé une voie de développement qui s’adapte à ses circonstances nationales, c’est la raison fondamentale pour laquelle la Chine a pu avoir un développement rapide« .

L’ambassadeur Tang Weibin en Cote d’Ivoire a également mit en exergue les réformes lancées dans le pays : « l’histoire de la Chine nouvelle durant les 67 années écoulées, c’est l’histoire de la politique de réforme et d’ouverture, marquée par des changements rapides. Le secret du succès de la Chine, c’est d’avoir trouvé une voie de développement adaptée à sa réalité. C’est d’avoir opté pour des réformes et innovations continuelles dans une ouverture vers l’extérieur toujours plus large« .

En Chine, le Premier ministre Li Keqiang a rencontré 35 nouveaux ambassadeurs en Chine, à qui il a rappelé « l’adhésion de la Chine à une politique étrangère indépendante et pacifique et à la voie du développement pacifique ». Ce dernier a assuré que le gouvernement « travaillera avec tous les pays pour faire face aux défis mondiaux, pour une croissance économique mondiale robuste, durable, équilibrée et inclusive ». Et « continuera la réforme et l’ouverture pour se développer et réaliser le développement commun avec les autres pays ».