Sélectionner une page

2019-nCoV,Santé,SOCIETE

Premier cas en Afrique subsaharienne

Le premier cas de coronavirus en Afrique subsaharienne a été confirmé ce 28 février au Nigeria, alors que le nombre de cas confirmé en Chine se réduit.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a appelé tous les pays encore épargnés à se préparer à l’arrivée du Covid-19, avertissant que se croire à l’abri de la maladie serait une « erreur fatale ».

Un Italien revenu de Milan le 25 février a été hospitalisé après avoir été testé positif au coronavirus dans l’Etat de Lagos, devenant le premier malade en Afrique subsaharienne, a annoncé vendredi le ministère nigérian de la Santé.

« Le patient est dans un état clinique stable et ne présente pas de symptômes inquiétants », a précisé le ministère dans un communiqué.

Deux autres cas de contamination ont été recensés ces derniers jours en Afrique du Nord, en Egypte et en Algérie. Ce très faible nombre de malades détectés dans les pays africains, aux systèmes de santé fragiles, pose un certain nombre de question de la part des épidémiologistes.

Alors que la Chine était l’unique foyer mondial de coronavirus, désormais la situation pourrait rapidement changer avec l’émergence de nouveaux pays-sources comme la Corée du Sud, l’Iran et l’Italie.

Ce 28 février, la Corée du Sud a fait état de 256 contaminations supplémentaires, portant le total à 2.022 (dont 13 morts).

La Chine, où le virus était apparu en décembre, a publié un bilan de 327 nouveaux cas, le nombre le plus faible dans le pays depuis le 24 janvier, et de 44 morts. Au total, 78.824 cas et 2.788 morts ont été recensés en Chine continentale depuis le début de l’épidémie.

Le 27 février, l’Iran avait annoncé 106 contaminations supplémentaires, portant le total à 245, dont 26 morts. En Europe, l’Italie avait vu passer le nombre de cas à 650, dont 17 morts.

« Nous sommes à un moment décisif », a assuré le patron de l’Organisation Mondiale de la Santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus. Ce dernier a indiqué qu’au cours des deux derniers jours, le nombre quotidien de nouvelles personnes contaminées dans le monde avait été supérieur à celui enregistré en Chine.

« Aucun pays ne doit penser qu’il n’aura aucun cas chez lui. Ce serait une erreur fatale, littéralement. Le virus ne respecte pas les frontières », a-t-il averti. Hors de Chine, le coronavirus touche une cinquantaine de pays dans le monde, avec un bilan de plus de 4.000 contaminations et plus de 60 morts.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre avis nous intéresse!

Souveraineté en Mers de Chine

Dossier d’Histoire




Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :