Après s’être appliqués réciproquement de droits de douane et des reproches la semaine dernière, la Chine et les États-Unis ont repris la négociation.

« Je pense que tout est possible […]. Nous avons des négociations très significatives, qui n’ont jamais été aussi significatives », a assuré le président américain Donald Trump en marge du Sommet du G7 à Biarritz.

De son côté, le principal négociateur chinois, Liu He, a assuré que Beijing était prêt à résoudre calmement le problème par des consultations et la coopération.

« Nous sommes résolument opposés à l’escalade de la guerre commerciale qui n’est bonne ni pour la Chine, ni pour les États-Unis, ni pour les peuples du monde », a ajouté Liu He.

Donald Trump a assuré que la demande de dialogue venait des chinoise : « la Chine a appelé la nuit dernière. […] Elle a dit ‘revenons à la table des négociations’ alors on va y revenir », a-t-il dit, sans préciser qui avait appelé qui.

Interrogé lors d’un point de presse, le porte-parole de la diplomatie chinoise, Geng Shuang, a dit ne pas être au courant de la conversation évoquée par Donald Trump. Cependant, aucune date n’a été fixée pour cette reprise de contact.