« Shanghai rétablira complètement l’ordre normal de production et de vie dans toute la ville à partir de ce 1er juin 2022, sur le principe de contrôler le risque global de la COVID-19 », selon les autorités locales.

FIN DES RESTRICTION

Les bus, l’ensemble du réseau de transport ferroviaire et les services de ferry reprendront leurs activités à partir de mercredi. Les voitures particulières et les voitures d’entreprise peuvent circuler normalement, sauf dans les zones désignées à moyen et haut risque d’infection à la COVID-19 et dans les zones sous gestion fermée ou sous contrôle restrictif.

Les habitants devront présenter un résultat négatif au test d’acide nucléique de moins de 72 heures dans les les lieux publics le demandant.

Les centres commerciaux, supermarchés, magasins de proximité, pharmacies et autres points de vente reprendront leurs activités hors ligne de manière ordonnée à partir du 1er juin, avec un flux total de visiteurs plafonné à 75% de la capacité maximale. Les mêmes exigences seront également mises en œuvre dans les lieux culturels et touristiques, les stades et les sites touristiques de niveau A.

Shanghai reprendra les cours hors ligne par phase, avec une priorité accordée aux élèves de deuxième année et de troisième année de lycée et aux élèves de troisième année de collège.

« La ville se trouve toujours à un stade critique dans la prévention et le contrôle de l’épidémie. Par conséquent, elle a besoin de la compréhension, du soutien et de la coopération continus de tous », a déclaré Zong Ming, vice-maire de Shanghai, lors de la conférence de presse.

Shanghai a ainsi levé plus importantes restrictions anti-Covid imposées depuis deux mois à ses 25 millions d’habitants, un pas supplémentaire vers une levée du confinement qui pèse sur l’économie et la population.

Plusieurs mesures avaient déjà été assouplies ces derniers jours en raison d’une forte diminution du nombre de cas positifs. Mais la population ne pouvait généralement sortir, au mieux, que pour quelques heures par jour, et à condition d’être dans un quartier sans aucun cas.

« C’est le moment que nous attendions depuis longtemps », s’est félicitée la mairie de Shanghai sur les réseaux sociaux. Cependant, les autorités ont toutefois averti que le retour à la normale n’était pas pour tout de suite.

MESURE ÉCONOMIQUE ENGAGÉE DANS LE TOURISME

Le gouvernement municipal a publié de nouvelles mesures pour promouvoir la reprise économique et le développement du tourisme. Shanghai mettra en oeuvre des réductions d’impôts et de taxes, ainsi que des réductions de loyer, d’eau, d’électricité, de gaz et de frais d’Internet pour les industries sévèrement touchées par l’épidémie, y compris le tourisme.

La ville encourage également les entreprises locales et les écoles à embaucher des agences de voyages pour organiser les transports, l’hébergement, la restauration, les conférences et les expositions, ainsi que les sorties de printemps et d’automne pour les élèves.

Les autorités locales veulent inciter les institutions financières à augmenter « de manière appropriée leurs quotas de prêts »; « abaisser les taux d’intérêt pour les projets liés au tourisme; et « élargir le soutien du fonds spécial municipal pour le développement touristique aux agences et aux sites touristiques ».

« Les nouvelles mesures visent à activer l’élan de la transformation touristique et de son développement de haute qualité », selon Fang Shizhong, directeur de l’Administration municipale de la culture et du tourisme.

Les statistiques montrent qu’il y a plus de 6.000 hôtels et 130 attractions touristiques de niveau national A à Shanghai, qui compte plus de 10.000 entreprises touristiques et environ 500.000 employés.