mardi, mars 26

Étiquette : loi anti-infiltrations

Beijing réagit à la « Loi anti-infiltration » de Taïwan
TAIWAN

Beijing réagit à la « Loi anti-infiltration » de Taïwan

Selon le Bureau des affaires de Taïwan du Conseil des affaires d'État, la «Loi anti-infiltration» de l'île de Taïwan est «une mesure de Terreur verte du Parti démocrate progressiste au pouvoir (PDP) qui va nuire aux intérêts du peuple de Taïwan, et dont le but est de marquer des points politiques» . «Les autorités du DPP ont saboté la communication et les échanges entre les deux rives du détroit, déclenché l'hostilité et la confrontation entre les deux rives du détroit, nui aux sentiments des peuples des deux côtés et gravement compromis les intérêts du peuple de Taïwan», a déclaré Zhu Fenglian, porte-parole du Bureau des affaires de Taïwan du Conseil des affaires d'État. D'après cette dernière, des gens de tous les milieux de l'île ont fermement condamné l’adoption de cette loi et s...
Taïwan adopte une loi contre les « interférences de Beijing »
TAIWAN

Taïwan adopte une loi contre les « interférences de Beijing »

Le 31 décembre, les autorités taïwanaises se sont dotées d'une loi controversée visant à freiner l'influence de la Chine dans l'île. Ce texte a été adopté deux semaines avant l'élection présidentielle. Ce projet de «loi anti-infiltrations» présenté par le Parti démocratique progressiste (PDP) de l'actuelle dirigeante Tsai Ing-wen, a été voté malgré la forte opposition du Kuomintang (KMT, opposition), préférant une position plus accommodante envers la Chine continentale. La nouvelle loi interdit aux forces étrangères «hostiles» de faire des campagnes ou du lobbying, de procéder à des donations politiques, de perturber l'ordre social ou de diffuser de la désinformation liée aux élections. Les contrevenants risquent jusqu'à cinq ans de prison ferme et une amende d'environ 332 000 dollar...