Dans un contexte de vives tensions avec la Chine, le budget accordé aux dépenses militaires de la République de Chine devrait atteindre l’année prochaine 415,1 milliards de dollars.

Taïwan a annoncé le 25 août son intention d’augmenter son budget militaire, qui va atteindre un niveau sans précédent, alors que la relation avec la Chine reste extrêmement tendue. Pékin a effectué ce mois-ci des manœuvres militaires sans précédent au large des côtes de l’île, et compte maintenir ces opérations aériennes autour de Taiwan.

Taïpei a proposé un nouveau budget militaire de 415,1 milliards de dollars de Taïwan (13,7 milliards d’euros) pour l’année 2023, soit une hausse de 13% par rapport à 2021. Cette somme record doit cependant être approuvée par le Parlement.

Un budget spécial sera aussi affecté à l’acquisition d’avions de chasse, a précisé l’institution en charge des budgets, dans un communiqué.

«Afin de protéger la sécurité nationale, le budget global de la défense pour l’année prochaine atteindra 586,3 milliards de dollars Tw, un niveau record», a déclaré un porte-parole, citant le premier ministre Su Tseng-chang.

Les manœuvres militaires de grande ampleur engagées ce mois-ci par la Chine – à la suite de la visite de la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis Nancy Pelosi à Taïpei – ont accentué les tensions dans le détroit de Taïwan à leur plus haut niveau depuis des années.

Comparé à l’armée chinoise, Taipei reste largement en infériorité numérique, avec 88.000 forces terrestres contre 1 million pour la Chine, selon les estimations du Pentagone. Taiwan a modernisé sa flotte vieillissante de chasseurs ces dernières années, par crainte d’une action militaire de la Chine et de la pression constante exercée via des incursions chinoises plus fréquentes dans sa zone d’identification de défense aérienne (Adiz).

L’année dernière, Taïwan a enregistré environ 950 incursions d’avions de guerre chinois dans sa zone de défense aérienne, selon une base de données compilée par l’AFP, soit plus du double des quelque 380 en 2020.