La présidente de la République, Tsai Ing-wen espère que Washington soutiendra la candidature de Taïwan au Partenariat transpacifique (TPP), traité multilatéral de libre-échange entre l’Asie-Pacifique et les Etats-Unis, signé par 12 Etats, sauf la Chine.

Le 25 mai, Tsai Ing-wen avait demandé le soutien des Etats-Unis, lors de la visite d’une délégation américaine conduite par le sous-secrétaire au Commerce Marcus Jadotte. Deux semaines plus tard, elle réitère son vœu auprès de de parlementaires américains, conduits par Ed Royce, président de la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants des Etats-Unis.

La président a indiqué que « les 12 Etats membres du TPP sont tous des partenaires commerciaux de Taïwan, et les échanges bilatéraux avec ces derniers représentent au total 37% du commerce extérieur du pays, raison pour laquelle l’entrée dans le TPP est si importante pour Taiwan ».

TPPRaison pour laquelle, Taïwan « espère y prendre part dans le cadre d’une 2ème phase d’adhésion », a souligné le communiqué de la présidence.  D’autant que la République de Chine souhaite « poursuivre aussi vite que possible les discussions bilatérales avec les Etats-Unis sous l’empire de l’Accord-cadre sur le commerce bilatéral et les investissements ».

Pour faciliter son adhésion, Tsai Ing-wen a assuré : « mon administration va accélérer tant l’ajustement de la structure industrielle que la révision des lois et règlements obsolètes afin de créer des conditions favorables à l’accession de Taiwan au TPP ».

Pour s’assurer du soutien de l’administration américaine, la présidente a rappelé aux deux délégations que la Chambre des représentants a adopté, le 16 mai, une résolution de soutien à Taïwan réaffirmant que le Taîwan Relations Act et les Six Assurances sont « les pierres d’angle de la relation entre les Etats-Unis et Taïwan ».

Cette dernière a ajouté que le Congrès américain avait approuvé une loi prévoyant que le Secrétaire d’Etat américain « développe une stratégie pour l’obtention par Taïwan du statut d’observateur au sein d’Interpol ».

Le traité de Partenariat transpacifique (TPP) a été signé à Auckland, en Nouvelle-Zélande, le 4 février dernier entre les Etats-Unis, le Japon, l’Australie, Brunei, le Canada, le Chili, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, Singapour et le Vietnam.