mardi, juillet 23

Étiquette : Partenariat transpacifique

La Chine va accélérer le rythme des négociations des accords de libre-échange
ECONOMIE

La Chine va accélérer le rythme des négociations des accords de libre-échange

La Chine est sur le point d'améliorer ses accords de libre-échange (ALE) actuels et envisage activement d'adhérer à l'Accord global et progressif de partenariat transpacifique (CPTPP) afin d’étendre davantage l'ouverture de son marché. L'Accord de partenariat transpacifique, aussi connu sous le nom de «Partenariat transpacifique» est un traité multilatéral de libre-échange signé le 4 février 2016, qui vise à intégrer les économies des régions Asie-Pacifique et Amérique. Selon un responsable du ministère du Commerce (MOFCOM), les accords commerciaux ont joué un rôle vital dans la politique étrangère chinoise. Selon les données publiées par l'Organisation Mondiale du Commerce, plus de 350 ALE internationaux ont été conclus, parmi lesquels la Chine a signé 19 avec 26 pays et régions...
La Chine s’intéresse au pacte transpacifique abandonné par Donald Trump
MONDE

La Chine s’intéresse au pacte transpacifique abandonné par Donald Trump

La Chine va étudier la possibilité d'adhérer à un accord de libre-échange transpacifique autrefois promu par les États-Unis mais abandonné par Donald Trump. Ce partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP) est une version actualisée du pacte de libre-échange transpacifique (TPP), initialement soutenu par l'ancien président américain Barack Obama, promut pour contrer la montée en puissance de la Chine en Asie-Pacifique. Donald Trump avait retiré son pays de cet accord en janvier 2017, en dénonçant des accords multilatéraux «défavorables» aux Etats-Unis. Malgré cet abandon, onze pays ont fini par signer une nouvelle version de ce pacte. L'Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP) est un accord de libre-échange entre le Canada et 10 autres pa...
Le RCEP déplace le centre de gravité économique du monde vers l’Asie Pacifique et met la pression sur les États-Unis
Tribunes - Analyses

Le RCEP déplace le centre de gravité économique du monde vers l’Asie Pacifique et met la pression sur les États-Unis

Par David Collins, professeur en droit économique international à "City University of London" - Le partenariat régional économique global (RCEP) a été finalisé entre les dix nations de l'ASEAN, ainsi que cinq autres pays d'Asie-Pacifique, dont les poids lourds que sont la Chine et le Japon. L'accord tant attendu, depuis de nombreuses années, donne la naissance au plus grand bloc commercial du monde en termes de PIB, éclipsant le Partenariat transpacifique global et progressif (CPTPP). Comme la plupart des ALE modernes, le RCEP est axé sur la réduction des droits de douane sur les marchandises, avec un accès élargi au marché des services. L'un des objectifs du RCEP était de clarifier «les règles d'origine» déterminant le pays d'origine de fabrication des marchandises afin d'accéder à ...
Taïwan veut absolument intégrer le TPP
POLITIQUE, TAIWAN

Taïwan veut absolument intégrer le TPP

La présidente de la République, Tsai Ing-wen espère que Washington soutiendra la candidature de Taïwan au Partenariat transpacifique (TPP), traité multilatéral de libre-échange entre l'Asie-Pacifique et les Etats-Unis, signé par 12 Etats, sauf la Chine. Le 25 mai, Tsai Ing-wen avait demandé le soutien des Etats-Unis, lors de la visite d'une délégation américaine conduite par le sous-secrétaire au Commerce Marcus Jadotte. Deux semaines plus tard, elle réitère son vœu auprès de de parlementaires américains, conduits par Ed Royce, président de la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants des Etats-Unis. La président a indiqué que "les 12 Etats membres du TPP sont tous des partenaires commerciaux de Taïwan, et les échanges bilatéraux avec ces derniers représentent au...