lundi, juillet 22

Un ancien ambassadeur se permet une rare critique sur la guerre de Poutine

L’ancien ambassadeur de Chine en Ukraine, Gao Yusheng, a estimé lors d’un séminaire en ligne que la Russie « avait complètement perdu l’Ukraine ».

Depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie en février, la Chine, alliée de Moscou, s’est abstenue de condamner cette guerre, tout comme l’Inde. Le 10 mai, un ancien ambassadeur chinois en Ukraine, Gao Yusheng, a émit une critique envers le président russe Vladimir Poutine lors d’un séminaire en ligne, a indiqué le quotidien britannique, The Guardian.

Ses commentaires ont été dans un premier temps rapportés par un média chinois, Phoenix News, avant d’être retirés. Mais un ancien fonctionnaire du département d’État américain, David Cowhig, a traduit ses commentaires, qui sont toujours accessibles sur les réseaux sociaux.

Selon cette traduction, Gao Yusheng en poste en Ukraine entre 2005 et 2007 a déclaré : « après le déclenchement de la guerre, la situation en Ukraine a fondamentalement changé. Le pays est uni dans sa résistance à la Russie et son salut. On peut dire que la Russie a complètement perdu l’Ukraine. L’échec de la guerre éclair russe, l’incapacité à obtenir un résultat rapide, indique que la Russie commence à échouer ».

Lors de son allocution, le diplomate a attribué la cause de cet échec « au processus de déclin » qui touche la Russie depuis la chute de l’Union soviétique.

« La soi-disant renaissance ou revitalisation de la Russie sous la direction de Poutine est fausse ; ça n’existe tout simplement pas. Le déclin de la Russie est évident dans ses sphères économiques, militaires, technologiques, politiques et sociales, et a eu un impact négatif sérieux sur l’armée russe et son effort de guerre », a-t-il formulé, selon la traduction du fonctionnaire américain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *