jeudi, février 15

Étiquette : The Guardian

Un ancien ambassadeur se permet une rare critique sur la guerre de Poutine
MONDE

Un ancien ambassadeur se permet une rare critique sur la guerre de Poutine

L'ancien ambassadeur de Chine en Ukraine, Gao Yusheng, a estimé lors d'un séminaire en ligne que la Russie "avait complètement perdu l'Ukraine". Depuis le début de l'invasion de l'Ukraine par la Russie en février, la Chine, alliée de Moscou, s'est abstenue de condamner cette guerre, tout comme l'Inde. Le 10 mai, un ancien ambassadeur chinois en Ukraine, Gao Yusheng, a émit une critique envers le président russe Vladimir Poutine lors d'un séminaire en ligne, a indiqué le quotidien britannique, The Guardian. https://twitter.com/plu91/status/1524029299497574410?s=20&t=Lcu3_C3cxGBm95qtyZNldQ Ses commentaires ont été dans un premier temps rapportés par un média chinois, Phoenix News, avant d'être retirés. Mais un ancien fonctionnaire du département d'État américain, David Cowhig, a...
Les programmes scolaires modifiés en Chine
Education, SOCIETE

Les programmes scolaires modifiés en Chine

D'après le journal britannique, The Guardian, le rôle de la Chine dans la lutte contre la pandémie sera largement mis en valeur dans les manuels de biologie ou d'histoire. Officiellement, la Chine compte un peu plus de 86 000 cas de coronavirus et 4 600 décès depuis le début de la pandémie, en décembre 2019 à Wuhan. Mais ces chiffres sont régulièrement contestés par des observateurs internationaux. Or en Chine, la vie quotidienne a reprit, et la propagation du virus est contenue. Mardi 3 novembre, 49 nouveaux cas seulement ont été confirmés par les autorités, dont 44 concernant des personnes venant de l'étranger. Alors que certains gouvernements du monde entier réfléchissent à la manière d'endiguer la seconde vague de l'épidémie de Covid-19, la Chine, elle, célèbre son succès face...
« Les sentiments anti-Chine masquent les propres échecs de l’Occident »
COIN DES IDEES, Tribunes - Analyses

« Les sentiments anti-Chine masquent les propres échecs de l’Occident »

Dans une tribune du journal britannique, The Guardian, Richard Horton, médecin et rédacteur en chef de The Lancet, a expliqué que "cette vague de sentiments anti-chinois masque les propres échecs de l'Occident en matière de Covid-19". Selon lui, la menace du coronavirus devrait susciter une coopération mondiale, pas une nouvelle guerre froide. " Le scientifique écrit que "depuis le tout début de cette pandémie, des questions légitimes ont été posées sur ce que les autorités chinoises ont su et quand", mettant en exergue le sort réservé au Dr. Li Wenliang. Extraits de la tribune traduits ci-dessous : La Chine fait l'objet d'un examen et de critiques internationaux croissants - pour sa «diplomatie guerrière-loup», l'emprisonnement et la répression du peuple ouïghour au Xinjiang, le déni...
Le nombre de cas en Chine pourrait être plus élevé
2019-nCoV, MONDE

Le nombre de cas en Chine pourrait être plus élevé

Le nombre de personnes infectées par le coronavirus en Chine pourrait être quatre fois plus élevé que ce qui a été signalé jusqu'à présent, selon une enquête rapportée le 23 avril par le journal britannique, The Guardian. Des chercheurs originaires de Hong Kong se sont basés sur les chiffres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour examiner le nombre d'infections en Chine jusqu'au 20 février. Les chiffres officiels faisaient alors état de 55.000 cas, mais le pays a restreint la définition d'une personne infectée à plusieurs reprises, a indiqué le quotidien. Le nombre d'infections est d'au moins 232.000 avec la nouvelle qualification, indiquent les chercheurs cités par The Guardian. Ce chiffre pourrait encore être sous-estimé, car certaines personnes présentant des symptôm...