Les exportations ont progressé de 12,6% sur un an en mai et les importations ont augmenté de 26% sur la même période, à l’instar des indices des prix à la consommation et à la production.

Ces chiffres sont supérieurs aux attentes ce qui relèvent d’une bonne nouvelle pour la Chine, qui fait face à des négociations commerciales compliquées avec Washington.

La balance commerciale est excédentaire de 24,92 milliards de dollars (21,12 milliards d’euros) pour le mois de mai, d’après les données publiées par les douanes.

Les analystes interrogés par l’agence de presse Reuters s’attendaient à une hausse de 10% des exportations en rythme annuel, contre un gain révisé de 12,7% en avril. La croissance des importations était estimée à 18,7% après 21,5% en avril. Entre janvier et mai, les exportations ont augmenté de 13,3% et les importations de 21% sur un an.

Mais cette conjoncture positive pourrait rapidement s’inverser, en raison du différend commercial avec les Etats-Unis qui pourrait peser sur ses livraisons et ses chaînes d’approvisionnement.

De même, l’indice des prix à la production (IPP), qui mesure le coût des marchandises à la sortie de l’usine, a augmenté de 4,1% en glissement annuel en mai. D’après le Bureau d’Etat des statistiques, ce chiffre est en hausse de 0,7 point de pourcentage par rapport à celui enregistré en avril.

Cette hausse s’explique par la progression des prix d’usine des matériaux de production et des produits de consommation. De plus, les données montrent que l’indice des prix à la consommation, principal indicateur de l’inflation, a augmenté de 1,8% en glissement annuel en mai et a chuté de 0,2% en glissement mensuel.