Sélectionner une page

Asie/Pacifique,MONDE

Renforcer la coopération entre la Chine, la Russie et la Mongolie

Les présidents de la Chine, de la Russie et de la Mongolie se sont engagés à renforcer la coopération trilatérale lors d’une rencontre tenue en marge du Sommet annuel de l’Organisation de Coopération de Shanghai, à Qingdao.

Cette rencontre trilatérale est la quatrième du genre, en présence des présidents chinois Xi Jinping, russe Vladimir Poutine et mongol Khaltmaa Battulga. Ils ont examiné les accomplissements de la coopération trilatérale et évoqué les tâches prioritaires et les axes de la prochaine phase.

Depuis 2015, les trois pays se sont concentrés sur l’ajustement entre l’initiative «La Ceinture et la Route» et les stratégies de développement russes, dont le plan ferroviaire transcontinental, et l’initiative mongole « la voie de développement« .

Les trois hommes «ont approfondi leur coopération et obtenu des résultats», a assuré le président Xi Jinping, lors d’un point presse conjoint. «Les trois pays sont voisins et partenaires stratégiques traditionnels l’un pour l’autre et profitent d’avantages naturels et d’une bonne base de coopération», a-t-il poursuivi.

Face aux tensions internationales économiques et diplomatiques, la Chine, la Russie et la Mongolie «doivent poursuivre conjointement un développement intégré et gagnant-gagnant» pour Xi Jinping.

Parmi les grands projets tripartites, la construction du corridor économique Chine-Mongolie-Russie, la mise en place d’une coopération dans les domaines de  l’inter-connectivité des infrastructures, et la promotion de la coopération sous-régionale dans les zones adjacentes des trois pays.

Cette coopération et coordination tripartite, intégrée aux échanges de l’OCS, «doit être élargie» pour le président chinois, qui a indiqué que «le niveau des relations de la Mongolie avec l’OCS doit être renforcé et la Mongolie est la bienvenue pour participer à la coopération de l’OCS d’une manière plus approfondie».

Pour Vladimir Poutine, l’objectif est d’intensifier les échanges dans les domaines du transport, des infrastructures, des douanes et du tourisme, et de faciliter les échanges commerciaux et de personnel.

De son côté, Khaltmaa Battulga a assuré que «la priorité absolue de la Mongolie est de développer une coopération amicale» avec la Chine et la Russie. «La Mongolie est disposée à œuvrer avec la Chine et la Russie, afin d’appliquer le consensus de coopération trilatéral et de lancer au plus tôt la construction du corridor Chine-Mongolie-Russie, tout en promouvant la coopération dans les secteurs tels que les infrastructures et le transport des énergies», a assuré ce dernier.

Chine vs Etats-Unis

Deux puissances économiques mondiales au coude à coude

Chine-Afrique

Les relations sino-africaines prennent un nouveau tournant

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques

Coin des Idées




La Chine impériale

Le MAG de la Chine

Vie de famille, LGBTQ, Sexualité, Egalité, Bien être, Chine insolite

Nos partenaires

Africa Wire