Larry Kudlow, conseiller économique du président américain, Donald Trump, a estimé le 30 juin qu’il y avait de « bonnes chances » que les entreprises américaines se voient accorder des licences pour vendre des produits au géant technologique chinois, Huawei.

Ce dernier s’exprimait après l’annonce d’une trêve entre Washington et Beijiing dans leur conflit commercial et technologique, l’administration Trump a renoncé à taxer davantage les importations chinoises.

Donald Trump avait déjà évoqué le 29 juin la possibilité d’assouplir des restrictions américaines contre le géant chinois des télécoms, notamment la vente « d’équipement qui ne pose pas de grand problème de sécurité nationale ».

« Il y a de bonnes chances que le département du Commerce, le secrétaire (Wilbur) Ross, ouvrent la porte là-dessus et accordent de nouvelles licences », a souligné Larry Kudlow à la chaîne Fox News. Donald Trump a indiqué qu’après sa rencontre avec Xi Jinping, il estimait que les deux parties pourraient prochainement parvenir à un accord.