Le géant Weibo « est sur la bonne voie pour se redresser dans la plupart de ses segments commerciaux cette année après ce qui sera probablement un rapport sur les bénéfices du quatrième trimestre décevant en raison des perturbations COVID-19 en Chine« , ont déclaré vendredi les analystes de Morgan Stanley.

La banque américaine Morgan Stanley a réduit l’estimation du chiffre d’affaires de la plateforme chinoise de médias sociaux pour le quatrième trimestre à 434 millions de dollars, représentant une baisse de 30% en glissement annuel.

La maison de courtage prévoit un bénéfice net non GAAP estimé à 119 millions de dollars, soit une baisse de 39% par rapport à 2022, et un bénéfice par action de dépôt américaine de 0,50$, inférieur au consensus de Capital IQ de 0,53$.

Pour 2022, Morgan Stanley a réduit de 12% sa prévision de BPA ajusté à 2,02$ et son objectif de revenus à 1,82 milliard de dollars contre 1,87 milliard de dollars. Ces prévisions sont inférieures au consensus de Capital IQ de 2,07$ par action et de 1,86 milliard de dollars, respectivement.

Pour Alex Poon, Cathy Tang et Gary Yu, ont relevé les prévisions de ventes et de bénéfices de Weibo pour 2023 et 2024, prédisant que la plupart des verticaux publicitaires de Weibo se redresseront en 2023.

Ils ont également augmenté leurs estimations de revenus pour 2023 à 1,82 milliard de dollars contre 1,76 milliard de dollars. Leur objectif de bénéfice non GAAP a été relevé de 9% à 2,25$ par action.

Les analystes prévoient une croissance des revenus publicitaires de 8% en 2023 en renminbi, grâce aux gains de parts de marché dans les jeux et l’automobile. Ils voient les jeux augmenter en raison d’un « nombre croissant de licences pour les jeux nationaux et importés », tandis que l’automobile est stimulée par « le lancement de nouveaux modèles ».

Le groupe de la culture et du divertissement devrait croître en raison de « l’assouplissement des réglementations », tandis que les smartphones devraient enregistrer un gain grâce aux lancements de produits, selon le rapport.

Concernant l’e-commerce et les produits de grande consommation de Weibo, « qui ont été affectées par des conditions macroéconomiques plus faibles et des perturbations logistiques dues à COVID en 2022 », les analystes ont déclaré que la reprise des publicités pour les produits de grande consommation « pourrait être plus progressive jusqu’à ce que la reprise de la consommation soit significative ».

Ils ont déclaré que les publicités sportives « sont confrontées à une base élevée en 2022 en raison de nombreux événements majeurs », notamment les Jeux olympiques de Pékin et la Coupe du monde de la FIFA.

Morgan Stanley a réitéré sa note « equal-weight« . Les analystes ont déclaré qu’ils s’attendaient à une « croissance des revenus publicitaires plus lente que celle des pairs« , mais que l’optimisation des coûts en 2022 pourrait accélérer la croissance du BPA.