Les villes chinoises ayant enregistré un produit intérieur brut de plus de 1 000 milliards de yuans chacune en 2022 visent des objectifs de croissance de 5 à 7 % en 2023, a rapporté lundi Yicai Global.

Guangzhou, par exemple, vise une augmentation de 6 % de son PIB cette année, soit plus que les 5,5 % atteints en 2022, selon le rapport. La ville prévoit d’injecter 1 000 milliards de yuans au cours des 12 prochains mois et de promouvoir la construction de complexes commerciaux et de logements, de véhicules à énergie nouvelle et d’établissements de soins pour personnes âgées, entre autres.

Yicai Global a indiqué dans son rapport que 7 villes de Chine ont enregistré un PIB de plus de 2 000 milliards de yuans (294,4 milliards de dollars) en 2022. Ces villes sont Shanghai, Beijing, Shenzhen, Guangzhou, Chongqing, Suzhou et Chengdu. Elles ont toutes connu un rebond économique en 2022 et prévoient un avenir encore plus prometteur pour 2023.

Suzhou, dans la province du Jiangsu (est de la Chine), prévoit, selon son rapport d’activité gouvernemental publié le 7 janvier, que son PIB atteindra 2 400 milliards de yuans en 2022. La ville, qui abrite 13 400 entreprises de haute technologie, 340 000 talents de haut niveau et 241 entreprises cotées en bourse en 2022, a fixé son objectif de croissance économique à 5% pour 2023.

De son côté, Chengdu, capitale de la province du Sichuan (sud-ouest de la Chine), a également annoncé lors d’une conférence de presse le 3 janvier que son PIB avait dépassé 2 000 milliards de yuans pour la première fois en 2022.

Selon le rapport du gouvernement de Wuhan, capitale de province du Hubei (centre de la Chine), la ville s’attend à une augmentation de 4,5% de son PIB en 2022 pour atteindre un total de 1 900 milliards de yuans. Les statistiques ont également montré que Wuhan comptait 3 000 nouvelles entreprises de haute technologie, avec des investissements en immobilisations en hausse de 11% au cours de l’année écoulée. De plus, Wuhan vise une croissance de 6,5%, et des villes comme Changsha et Zhengzhou visent une croissance de 7%, selon le rapport de Yicai Global.

Compte tenu d’un rebond en 2022, de nombreuses villes avec un PIB de plus de 1 000 milliards de yuans ont fixé un objectif de croissance pour 2023 d’environ 5 à 7%, bien supérieur à leur croissance de 2022.

Par exemple, Fuzhou, capitale de la province du Fujian (sud-est de la Chine), et Hefei, capitale de la province de l’Anhui (est de la Chine) ont tous fixé un objectif de PIB à 6,5% en 2023.

Selon Peng Peng, président exécutif de la Société pour la réforme économique du Guangdong, « compte tenu de la base relativement faible en 2022, le taux de croissance économique des villes en 2023 sera nettement supérieur à celui de 2022 grâce à l’optimisation des mesures de prévention et de contrôle de la pandémie entrées en vigueur en décembre » 2022.

Ce dernier a indiqué que « la stimulation de la consommation intérieure, ainsi que l’augmentation des investissements dans les équipements publics seront importants pour le rebond économique en 2023 ».