La Chine a annoncé que chaque couple serait autorisé à avoir jusqu’à trois enfants, contre la limite actuelle de deux, dans un changement de politique important après que les données du recensement ont montré une baisse drastique des naissances.

Le président Xi Jinping

Ce changement de politique a été approuvé lors d’une réunion du Politburo lundi, sous l’égide du président Xi Jinping, a rapporté l’agence de presse Xinhua, sans préciser la date d’entrée en vigueur du dispositif.

D’ailleurs, Xi Jinping a présidé cette réunion du Bureau politique du Comité central du PCC, afin d’entendre les rapports sur les principales mesures politiques visant à lutter activement contre le vieillissement de la population au cours de la période du 14e Plan quinquennal (2021-2025).

Les participants à cette réunion ont examiné une décision relative à l’amélioration des politiques de natalité afin de promouvoir une croissance démographique équilibrée à long terme.

«La réponse proactive au vieillissement de la population, directement liée au développement du pays et au bien-être de la population, est une mesure importante pour atteindre un développement économique de qualité et préserver la sécurité nationale ainsi que la stabilité sociale», a indiqué la note publiée après la réunion présidée par Xi Jinping.

A cette occasion, Xi Jinping a demandé que des efforts soient déployés pour relever l’âge légal de la retraite de manière régulière et progressive, améliorer un système à plusieurs niveaux pour la retraite et la protection sociale des personnes âgées, étudier la mise en place d’un cadre systématique pour l’assurance de soins infirmiers à long terme.

Xi Jinping a également été convenu d’accélérer la mise en place de systèmes de soins aux personnes âgées ainsi que de soutien à la santé combinant les soins aux personnes âgées, ainsi que les services sanitaires et médicaux pour qu’ils soient disponibles à la fois à domicile et dans les communautés.

Outre les investissements financiers qui vont être déployés, la Chine de Xi Jinping va améliorer les politiques fiscales ainsi que les mécanismes de financement pour le développement des programmes de vieillesse. Le but est de lutter de «manière proactive au vieillissement de la population».

La Chine va également soutenir les couples qui souhaitent avoir un troisième enfant, notant que «la mise en œuvre de la politique et des mesures de soutien concernées permettront d’améliorer la structure de la population chinoise, de répondre activement au vieillissement de la population et de préserver les avantages du pays en matière de ressources humaines».

Xi Jinping a exigé «des efforts pour mettre en œuvre une politique du troisième enfant conforme à la loi et pour faire progresser les politiques de natalité en conformité avec les politiques économiques et sociales concernées».

Afin d’inciter les couples à avoir des enfants, Xi Jinping a mit l’accent sur l’éducation et l’orientation qui devraient être développés «pour promouvoir les valeurs matrimoniales et familiales chez les jeunes en âge de se marier».

«Des efforts sont nécessaires pour améliorer les services de soins prénataux et postnataux, développer un système universel de services de garde d’enfants, promouvoir l’équité dans l’éducation, augmenter l’offre de ressources éducatives de qualité et réduire les dépenses familiales consacrées à l’éducation», a indiqué la note.

La Chine va continuer à développer «son système actuel de récompense et d’assistance ainsi que les politiques préférentielles pour les familles ayant un seul enfant, tout comme pour les familles rurales avec seulement deux filles nées avant la mise en œuvre de la politique des deux enfants».