Select Page

L’UE et l’OIAD demandent la libération de l’avocat Li Heping

L’UE et l’OIAD demandent la libération de l’avocat Li Heping

Spécialisé dans la défense des Droits de l’Homme, Li Heping a été condamné fin avril à de la prison avec sursis dans un procès à huis clos.

Les droits de Li Heping à « un procès équitable, une défense correcte et l’accès à un avocat de son choix » n’ont pas été respectés, ont dénoncé les services extérieurs de l’Union Européenne (UE) dans un communiqué, ajoutant qu’il était privé de son droit de faire appel.

Li Heping, spécialisé dans la défense des Droits de l’Homme

L’avocat est connu pour sa défense du dissident aveugle Chen Guangcheng, exilé en 2012 aux Etats-Unis, avait été arrêté en juillet 2015, avec près de 200 autres avocats ou militants des droits de l’Homme interpellés. Six d’entre eux ont déjà été condamnés à des peines allant jusqu’à sept ans et demi de prison ferme.

Arrêté le 10 juillet 2015, il avait été  placé en détention pendant 6 mois avant d’être officiellement inculpé le 8 janvier 2016. Son assistante, Zhao Wei, a également été arrêtée et inculpée pour les mêmes chefs d’accusation.  D’après certaines organisations, Li Heping a été torturé au moyen d’électrochocs durant 6 mois.

Reconnu coupable de « subversion », l’avocat a été condamné fin avril à 3 ans et demi de prison avec sursis au terme d’un procès à huis clos organisé secrètement, devant le Tribunal intermédiaire de Tianjin. Cette discrétion a été justifié par le fait que l’affaire était « liée à des secrets d’Etat », selon la Cour de Tianjin.

« Après 20 mois de détention, Li Heping devrait être libéré dans les prochaines semaines mais pourra être emprisonné à nouveau à tout moment« , s’est indigné l’Observatoire international des avocats en danger.

Li Heping est considéré comme « un éminent avocat défenseur des droits de l’homme« , note l’OIAD. Ce dernier s’est fait connaître pour « ses critiques des pratiques du PCC envers les minorités religieuses« .

Li Heping a accepté de traiter des dossiers dits « sensibles » concernant les victimes d’expropriation et les dissidents politiques. Raison pour laquelle, il fait l’objet depuis plus d’une dizaine d’année d’intimidations et de persécutions. Honoré par plusieurs distinctions internationales, il a reçu en 2008 le prix des droits de l’homme du Conseil des Barreaux européen.

« Les autorités chinoises doivent respecter les engagements internationaux de Pékin en matière de justice« , a exhorté le communiqué européen, qui demande l’abandon de « toutes les charges contre les avocats et défenseurs des droits de l’Homme interpellés » en juillet 2015, et « veiller à leur libération« .

Un peu plus tôt vendredi, l’ONU a condamné l’arrestation d’un autre avocat, Chien Jiangang, pendant des vacances familiales, se disant « consterné par cette forme persistante de harcèlement envers les avocats ».

L’Union Européenne et l’Observatoire international des Avocats en Danger (OIAD) ont appelé les autorités chinoises à libérer immédiatement Li Heping et à s’abstenir de toute mesure alternative telle que le placement en résidence surveillée. Il demande également de cesser tout harcèlement judiciaire à son encontre et de garantir sa sécurité comme celle de sa famille.

– – – – – –

*L’Observatoire international des avocats en danger a été fondé par le Conseil national des barreaux (France), le Barreau de Paris (France), le Consejo General de la Abogacía Espanola (Espagne), et le Consiglio Nazionale Forense (Italie), afin de mener une veille permanente de la situation des avocats menacés dans le monde en raison de l’exercice légitime de leur profession et de porter assistance aux avocats dont la vie, la liberté ou l’exercice professionnel sont menacés.

About The Author

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez-Nous

Newsletter

PARTENAIRES