La société Alibaba Group Holding Limited (Alibaba) a fait l’objet d’un examen minutieux après que l’Administration d’État chinoise pour la réglementation du marché (SAMR) a publié des directives sur la loi antimonopole (AML), afin de prévenir et d’arrêter les comportements monopolistiques au sein de l’économie des plates-formes ou de la plate-forme numérique.

Cela a contribué à une augmentation stupéfiante de 60% d’un trimestre à l’autre des conversations d’influenceurs autour d’Alibaba sur Twitter au quatrième trimestre 2020, révèle GlobalData, une société de données et d’analyse de premier plan.

Smitarani Tripathy, analyste d’influenceurs chez GlobalData, a indiqué qu’en décembre, il y a eu une augmentation spectaculaire des conversations d’influenceurs autour d’Alibaba sur la plateforme d’influence de GlobalData, lorsque SAMR a lancé une enquête anti-monopole. Les régulateurs ont également convoqué Ant Group, une filiale d’Alibaba, et ont ordonné de formuler un plan de rectification pour ses activités.

Cette dernière a indiqué qu’un pic majeur a été remarqué en novembre, lorsque la Commission chinoise de réglementation des banques et des assurances (CBIRC) a annoncé qu’elle enquêterait sur des sociétés telles qu’Alibaba, suite aux directives AML émises par la SAMR.

Un autre pic de conversation avec les influenceurs a été observé en novembre, lorsque l’offre publique initiale (IPO) du groupe Ant d’une valeur de 37 milliards de dollars (33,3 mds €) a été suspendue brusquement. L’introduction en bourse du groupe Ant aurait été l’une des plus importantes introductions en bourse.

Il y a eu des rapports faisant état d’un discours controversé prononcé par le cofondateur de la société, Jak Ma, concernant la réglementation financière chinoise comme l’une des principales raisons qui ont conduit à la suspension de l’introduction en bourse, a expliqué Smitarani Tripathy.

En août, Ant Group avait déposé une demande d’introduction en bourse à la fois à la Bourse de Hong Kong et au STAR Market de la Bourse de Shanghai. La double cotation était sur le point de lever 34,4 milliards de dollars américains et aurait été l’une des plus importantes introductions en bourse.

Les ventes de la journée des célibataires ont été un autre moteur clé du pic de conversation des influenceurs sur la plate-forme Influencer de la société Alibaba. L’événement d’une journée d’Alibaba, qui se tient chaque année le 11 novembre, a dépassé 74 milliards de dollars en 2020, un niveau record par rapport à 34,8 milliards de dollars l’année précédente, a indiqué l’experte.

En octobre, un autre pic a été remarqué, lorsqu’Alibaba a annoncé un investissement de 3,6 milliards de dollars américains dans Sun Art Retail Group Limited, qui exploite RT-Mart International Ltd, une chaîne d’hypermarchés. Cet investissement stratégique d’Alibaba vise à renforcer encore sa position dans le commerce électronique.