L’Empire du milieu a exporté 5.520 millions de dollars (740 millions d’euros) en Algérie sur les neufs premiers de mois de l’année, soit une baisse de 16,13% par rapport à la même période l’année dernière.

L’Algérie a exporté 932 millions de dollars (123 millions d’euros) de marchandises en Chine, représentant une hausse de 85,3% par rapport à la même période en 2017.

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a salué, le 1er octobre, «les excellentes relations qui unissent, de longue date, nos deux pays et exprimer la profonde satisfaction de ce qui a été accompli comme progrès, depuis l’établissement du partenariat stratégique global, concrétisé sur le terrain d’une manière dense».

Concernant l’initiative «la Ceinture et la Route», Abdelaziz Bouteflika  s’est dit «très optimiste quant aux perspectives ouvertes» entre les deux pays, dans le domaine du partenariat et de l’investissement, notamment dans les secteurs vitaux, tels que l’industrie, l’agriculture, le tourisme et la technologie.

A l’occasion du 60ème anniversaire des relations bilatérales, cette année, l’ambassadeur de Chine en Algérie, Yang Guangyu, le partenariat stratégique global entre la Chine et l’Algérie, deux pays «frères et partenaires», repose sur quatre points, à savoir la fierté, la confiance réciproque et la détermination, et que les deux pays sont appelés à renforcer davantage leur partenariat.

La Chine, premier fournisseur de l’Algérie