1111

Certains élus et médias occidentaux ont suggéré que le Covid-19 pourrait être lié au programme de guerre biologique de la Chine et qu’il s’agissait d’une arme biologique échappée d’un laboratoire.

« Nous espérons que la communauté internationale, tout en travaillant ensemble pour lutter contre le virus, continuera d’oeuvrer de concert contre les théories du complot et autres virus politiques », a déclaré Geng Shuang lors d’une conférence de presse en ligne.

Le directeur de l’Organisation Mondiale de la Santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré à plusieurs reprises qu’il n’y avait « aucune preuve que le Covid-19 ait été conçu dans un laboratoire ou causé par la fabrication d’armes biologiques », a rappelé le porte-parole.

Geng Shuang a également relayé les analyses de nombreux éminents experts médicaux estimant que « des allégations telles que la fuite d’un laboratoire ou le développement d’armes biologiques n’ont aucun fondement scientifique ».

Selon le porte-parole, The Lancet, une revue médicale internationale faisant autorité, a publié une déclaration conjointe signée par 27 des plus grands scientifiques du monde dans le domaine de la santé publique, soutenant les chercheurs, les professionnels médicaux et le personnel de santé chinois luttant contre l’épidémie.

A lire aussi :

Selon l’article de la revue , les scientifiques de plusieurs pays ont analysé les génomes de l’agent pathogène et ont conclu que ce coronavirus trouvait son origine dans des espèces animales sauvages, tout comme de nombreux autres pathogènes émergents.

Les scientifiques croient que les théories du complot ne peuvent que susciter la peur, les rumeurs et les préjugés mettant en péril la lutte contre ce virus. « Ils appellent également au respect des conseils professionnels de l’OMS », a déclaré Geng Shuang.