Le gouvernement israélien a annulé le 23 février ses visites scolaires annuels à Auschwitz à cause de l’épidémie de coronavirus, a annoncé le ministère de l’Éducation. De nombreuses écoles israéliennes organisent des voyages dans les camps de concentration nazis chaque année.

Plus de 3.000 jeunes devaient s’envoler le 23 février pour 10 jours en Pologne. Aucun cas du nouveau coronavirus de la province du Hubei n’a été confirmé dans le pays européen mais des dizaines d’Israéliens, dont de nombreux écoliers, ont été en contact avec des touristes sud-coréens porteurs du virus.

Le ministère israélien de la Santé a publié une déclaration demandant à toute personne ayant été en contact avec les 30 élèves sud-coréens en visite en Israël du 8 au 15 février, de rester chez elle pendant 14 jours par mesure de précaution.

Neuf personnes de ce groupe ont été testées positives au coronavirus à leur retour en Corée du Sud. Les autorités israéliennes ont confirmé le 22 février un premier cas de coronavirus, sur un passager qui avait été placé en quarantaine sur le bateau de croisière Diamond Princess, avant d’être rapatrié cette semaine en Israël.