lundi, février 26

Étiquette : Tedros Adhanom Ghebreyesus

La Chine de nouveau pointée du doigt par l’OMS
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

La Chine de nouveau pointée du doigt par l’OMS

"La Chine dispose de données scientifiques supplémentaires qui permettraient de mieux comprendre l'origine du Covid-19", a assuré le 6 avril l'Organisation mondiale de la santé (OMS), réitérant ses appels à la transparence. La Chine qualifie ces accusations d’"irréfléchies". "Tout au long du processus de la première phase de recherche conjointe, la Chine a fourni au groupe conjoint d'experts toutes les informations relatives à la recherche de l'origine du virus disponibles à ce moment-là. Nous n'avons dissimulé aucun cas, aucun échantillon ni aucun résultat de test et d'analyse", a assuré Shen Hongbing, Directeur du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies (CDC) lors d’une conférence de presse. La Chine a fourni toutes les données de traçage pertinentes qu'elle posséd...
La politique zéro Covid de la Chine « n’est pas soutenable » dit Tedros
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

La politique zéro Covid de la Chine « n’est pas soutenable » dit Tedros

La politique zéro Covid instaurée en Chine pour tenter de combattre la pandémie "n'est pas soutenable", a affirmé le directeur de l'Organisation Mondiale de la Santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, affirmant en avoir discuté avec des experts chinois. "Quand nous parlons de stratégie zéro Covid, nous ne pensons pas que c'est soutenable, considérant le comportement du virus à l'heure actuelle et celui que nous prévoyons dans le futur (...) passer à une stratégie différente est très important", a-t-il déclaré lors d'un point de presse de l'Organisation mondiale de la santé à Genève. "Comme l'a dit le docteur Tedros, il faut avoir cette capacité de s'adapter aux circonstances, à ce que l'on voit dans les données (...) et il en a parlé en détail avec les collègues chinois", a renchéri son di...
Origine Covid-19 : la Chine espère que l’OMS restera scientifique et sérieuse
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

Origine Covid-19 : la Chine espère que l’OMS restera scientifique et sérieuse

«La Chine espère que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) respectera l'esprit de la science, du professionnalisme et de l'objectivité et travaillera avec la communauté internationale pour maintenir la nature scientifique et sérieuse du traçage de l'origine de la Covid-19», a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Zhao Lijian. Ce dernier a réagit aux récents propos du directeur général de l’organisation, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, qui estime qu’il faut mener des études ou des actions dans cinq principaux domaines. Selon lui, il est nécessaire de mener «des contrôles des laboratoires et des établissements de recherche concernés actifs dans la région où les premiers cas humains ont été identifiés en décembre 2019». Zhao Lijian a déclaré que «la ...
Origine du Covid-19 : l’OMS demande un contrôle des laboratoires en Chine
2019-nCoV, MONDE

Origine du Covid-19 : l’OMS demande un contrôle des laboratoires en Chine

En janvier, l'envoi en Chine par l'OMS d'une mission d'experts n'avait pas permis de trouver l’origine exacte du coronavirus. Désormais, l'OMS souhaite mener de nouvelles enquêtes plus poussées. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a demandé le «contrôle des laboratoires» où les premiers cas de Covid-19 ont été identifiés en Chine, dans le cadre de la suite de son enquête sur l'origine de la pandémie. En janvier, l'envoi en Chine par l'OMS d'une mission d'experts n'avait pas permis de faire toute la lumière sur le coronavirus qui a déjà fait plus de 4 millions de morts à travers le monde. Or l’Organisation Mondiale de la Santé fait face depuis des mois à une pression croissante pour qu'elle mène une nouvelle enquête approfondie sur les origines du Covid-19. Lire aussi : A Wuh...
La Chine doit «mieux coopérer» à l’enquête sur les origines du Covid-19
2019-nCoV, MONDE

La Chine doit «mieux coopérer» à l’enquête sur les origines du Covid-19

La Chine doit «mieux coopérer» à l'enquête sur les origines de la pandémie de Covid-19, dont les premiers cas ont été détecté à Wuhan en décembre 2019, a déclaré ce 15 juillet le directeur général de l'OMS. «Nous espérons qu'il y aura une meilleure coopération pour que nous sachions ce qui s'est véritablement passé», a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d'un point de presse de l'Organisation mondiale de la santé à Genève. Ce dernier a demandé l'accès aux données brutes qui jusqu'à présent a été insuffisant. Pour le directeur général de l’OMS, les familles des millions de victimes «méritent de savoir quelle est l’origine de ce virus, afin que nous puissions éviter que cela ne se reproduise». Cet appel fait écho à celui du G7. Réunit mi-juin, les pays du G7 ont fait une dé...
La Chine a éradiqué le paludisme
Santé, SOCIETE

La Chine a éradiqué le paludisme

En l’espace de sept décennies, la Chine, le pays le plus peuplé de la planète, a réussi à ramener le nombre de cas de paludisme de 30 millions par an dans les années 1940 à zéro en 2017, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). La Chine n'a pas eu de contamination locale de paludisme, transmis par un moustique, depuis quatre ans, parvenant à éradiquer la maladie après 70 ans de lutte, a annoncé ce 30 juin l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Dans les années 1940, la Chine recensait 30 millions de cas par an, mais au cours des quatre dernières années un seul cas indigène a été signalé. «Nous félicitons le peuple chinois pour avoir débarrassé le pays du paludisme», a déclaré le directeur général de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus. Ce dernier a indiqué que le succès de...
Le vaccin chinois Sinopharma été homologué d’urgence par l’OMC
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

Le vaccin chinois Sinopharma été homologué d’urgence par l’OMC

L’Organisation Mondiale de la Santé recommande ce vaccin, fabriqué à Beijing, aux personnes âgées de 18 ans et plus.  Il s'agit du premier vaccin chinois à recevoir le feu vert de l'agence sanitaire des Nations unies. «L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a donné, vendredi 7 mai, son homologation d'urgence au vaccin anti-coronavirus Sinopharm, fabriqué à Pékin», a annoncé le directeur général de l'organisation, Tedros Adhanom Ghebreyesus. Le comité d'experts vaccinaux de l'OMS a recommandé ce vaccin, qui requiert deux doses, pour les personnes de 18 ans et plus. L'OMS a également demandé d'homologuer un deuxième vaccin Sinopharm, fabriqué à Wuhan, l'épicentre de la pandémie de coronavirus. L’organisation a déjà homologué le vaccin de Moderna, celui de Pfizer-BioNTech, ...
« La Chine est convaincue que la recherche conjointe » est positive
2019-nCoV, MONDE

« La Chine est convaincue que la recherche conjointe » est positive

La mission de recherche conjointe entre la Chine et l'OMS va promouvoir la coopération mondiale dans le traçage de l'origine du COVID-19, a indiqué un porte-parole du ministère des Affaires étrangères. Alors que le rapport sur la recherche mondiale sur le traçage des origines du Covid-19, à la suite d'une recherche conjointe avec la Chine sur des questions, telles que les voies de transmission du virus et les futures enquêtes dans différents pays. Au total, 34 experts de l'OMS et de la Chine ont mené conjointement une recherche de 28 jours, du 14 janvier au 10 février, à Wuhan (Chine). Les Etats-Unis et treize pays alliés ont exprimé leurs "préoccupations" dans une déclaration commune au sujet de ce rapport, réclamant à la Chine de donner "pleinement accès" à ses données. De s...
L’OMS souhaite une enquête sur l’hypothèse d’une fuite d’un laboratoire en Chine
2019-nCoV, MONDE

L’OMS souhaite une enquête sur l’hypothèse d’une fuite d’un laboratoire en Chine

Le directeur de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a demandé une nouvelle enquête sur l'hypothèse d'une fuite du virus d'un laboratoire en Chine pour expliquer l'origine de la pandémie de Covid-19. Le Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus a également critiqué le partage insuffisant des données par la Chine lors de la mission des experts internationaux en janvier. Lire aussi : La Chine réfute les accusations d'Antony Blinken sur le rapport de l'OMS Les experts missionnés du 14 janvier au 9 février en Chine, où sont apparus les premiers cas de la maladie en décembre 2019, avaient pourtant estimé que l'hypothèse d'une fuite d'un laboratoire était la moins probable. Lire aussi : Le directeur d'un laboratoire de Wuhan rejette les théories du complot Mais "cela demande d'enquê...
« Toutes les hypothèses » restent sur la table concernant le Covid-19
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

« Toutes les hypothèses » restent sur la table concernant le Covid-19

Le directeur de l'OMS a affirmé que "toutes les hypothèses restent sur la table" pour expliquer l'origine de la pandémie de Covid-19 après la mission d'un mois d'experts mandatés par l'organisation en Chine. Au départ, les experts avaient l'hypothèse que le virus ait pu s'échapper de l'institut de virologie de Wuhan, comme l'administration Trump l'affirmait. Ils ont évoqué une hypothèse "hautement improbable". Lire aussi : A Wuhan, l'équipe de l'OMS émet des hypothèses sur l'origine du coronavirus "D'aucuns se sont interrogés pour savoir si certaines hypothèses (sur l'origine de la pandémie de Covid-19, Ndlr) avaient été abandonnées et après avoir discuté avec les membres de l'équipe je souhaite confirmer que toutes les hypothèses restent sur la table", a déclaré le directeur ...
« La Chine aide à soulager l’anxiété de Tedros Adhanom Ghebreyesus »
2019-nCoV

« La Chine aide à soulager l’anxiété de Tedros Adhanom Ghebreyesus »

Commentaire publié sur le site de Radio Chine Internationale - La mise au point des vaccins contre la Covid-19 est sans doute une bonne chose, mais le dur reste encore à faire : assurer la distribution équitable de ce précieux sésame, d’autant plus que le fossé entre les riches et les pauvres est encore grand en matière de l’obtention des vaccins. Combien il est inquiétant d’assister à la répartition inégale des vaccins dans le monde? Combien de doses des vaccins un pays à faible revenu peut-il recevoir? Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), a récemment révélé que 49 pays riches ont reçu plus de 39 millions de doses de vaccin, alors que certains pays moins développés n’en disposent que 25. Les inquiétudes de Tedros Adhanom Ghe...
La Chine et les experts de l’OMS auraient pu agir plus vite contre le Covid-19
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

La Chine et les experts de l’OMS auraient pu agir plus vite contre le Covid-19

D'après les experts indépendants chargés d'évaluer la riposte mondiale, l'OMS et la Chine auraient pu agir plus vite au début de l'épidémie de Covid-19, pour qui la propagation du Covid-19 a bénéficié d'une «épidémie en grande partie cachée». Dans son second rapport, présenté le 18 janvier lors d'une réunion à l'Organisation mondiale de la santé, les experts soulignent qu'«en se référant à la chronologie initiale de la première phase de l'épidémie, on constate qu'il aurait été possible d'agir plus vite sur la base des premiers signes». «Il est clair pour le Groupe indépendant que des mesures de santé publique auraient pu être appliquées plus énergiquement par les autorités chinoises locales et nationales en janvier», écrivent-ils. Les experts pointent également du doigt la lenteur...
Une mission de l’OMS sur l’origine du Covid ira en Chine en janvier
2019-nCoV, Santé

Une mission de l’OMS sur l’origine du Covid ira en Chine en janvier

L'équipe scientifique internationale, mise en place par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour trouver les origines du virus ayant provoqué la pandémie de Covid-19, se rendra en Chine en janvier. "Je peux confirmer que cela aura lieu en janvier", a indiqué un porte-parole de l'OMS, Hedinn Halldorsson. D'ailleurs, fin novembre, le patron de l'OMS avaut promis de tout faire pour connaître l'origine du virus ayant provoqué la pandémie de Covid-19, rejetant les accusations selon lesquelles l'agence onusienne est trop complaisante envers la Chine. «Nous voulons connaître l'origine et nous ferons tout pour la connaître», a promis Tedros Adhanom Ghebreyesus, dont l'agence va envoyer une équipe scientifique internationale sur le terrain en Chine. Pour l'heure, aucun détails sur le...
La mission de l’OMS en Chine a achevé son travail
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

La mission de l’OMS en Chine a achevé son travail

La mission en Chine de l'Organisation mondiale de la Santé a achevé le travail préparatoire pour son enquête sur les origines de la pandémie de Covid-19. «L'équipe avancée de l'OMS qui s'est rendue en Chine a maintenant achevé sa mission consistant à jeter les bases d'efforts conjoints pour identifier les origines du virus», a déclaré le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d'une conférence de presse en ligne. Ce dernier a précisé que «des études épidémiologiques commenceront à Wuhan pour identifier la source potentielle d'infection des premiers cas». La grande majorité des chercheurs s'accorde à dire que le nouveau coronavirus SARS-CoV-2 - à l'origine de la pandémie de Covid-19 - viendrait d'une chauve-souris, mais les scientifiques pensent qu'il est p...
Une délégation de l’OMS envoyée en Chine pour identifier l’origine du Covid-19
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

Une délégation de l’OMS envoyée en Chine pour identifier l’origine du Covid-19

L'OMS a annoncé l'envoie d'experts scientifiques et médicaux en Chine pour coopérer sur l'identification de l'origine du Covid-19. Après plusieurs consultations entre la Chine et les responsables de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le gouvernement chinois a donné son accord à l'envoi par l'OMS d'experts à Beijing pour échanger des idées avec les scientifiques et experts médicaux chinois sur la coopération scientifique en vue de déterminer l'origine du nouveau coronavirus. Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Zhao Lijian, a expliqué que les experts se rendraient en Chine pour préparer des plans scientifiques visant à identifier la source zoonotique de la maladie. "Nous pourrons mieux combattre le virus lorsque nous saurons tout sur le virus, y compris...
Les Etats-Unis accusent l’OMS dans le dossier taïwanais
Chine-Etats-Unis, TAIWAN

Les Etats-Unis accusent l’OMS dans le dossier taïwanais

Dans un communiqué, le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo dénonce "l'absence d'indépendance" du directeur général de l'OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus. Il accuse notamment l'organisation mondiale d'avoir choisi de ne pas inviter Taïwan lors de son assemblée annuelle, sous la pression de la Chine. Les Etats-Unis ont "condamné" le 18 mai "l'exclusion de Taïwan" de l'assemblée annuelle de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), estimant qu'elle portait "encore davantage atteinte à la crédibilité" de cette agence de l'ONU déjà critiquée par Washington pour sa gestion de la pandémie. Mike Pompeo accuse Tedros Adhanom Ghebreyesus d'avoir "choisi de ne pas inviter Taïwan sous la pression de la République populaire de Chine". Le président américain Donald Trump a lui déjà ...
Taïwan condamne les déclarations de l’ambassade de Chine en France
POLITIQUE, TAIWAN

Taïwan condamne les déclarations de l’ambassade de Chine en France

Le ministère taïwanais des affaires étrangères a condamné le 15 avril "les propos mensongers" de l’ambassade de Chine en France à propos de Taïwan. D'après le ministère, l’ambassade de Chine en France a affirmé le 12 avril sur son site internet et sur son compte Twitter officiel que «les autorités taïwanaises, soutenues par plus de 80 parlementaires français dans une déclaration co-signée», avaient «utilisé le mot "nègre" pour s’en prendre» au directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus. Le ministère des affaires étrangères a assuré le 15 avril regretter profondément et condamner fermement » ce « mensonge sans fondement» qui «salit la réputation» de Taïwan. "La manière dont Taïwan a jusqu’ici réussi à contenir l’épidémie de Covid-19 a...
Beijing « vivement préoccupée » par la suspension de la contribution américaine
2019-nCoV, Chine-Etats-Unis, MONDE

Beijing « vivement préoccupée » par la suspension de la contribution américaine

Le 14 avril, le président américain Donald Trump s'en est pris à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), annonçant la suspension de la contribution américaine à l'institution, coupable selon lui d’avoir commis de nombreuses "erreurs" sur le coronavirus et d’être trop proche de la Chine. La Chine a rapidement réagi, se disant "vivement préoccupée" par ce choix. "Le monde a reçu plein de fausses informations sur la transmission et la mortalité" du Covid-19, a lancé le président américain dans un long et violent réquisitoire contre cette agence de l’ONU. Les Etats-Unis sont le premier contributeur de cette agence sanitaire dont le siège est à Genève, avec 400 à 500 millions de dollars par an, contre environ 40 millions de dollars "et même moins" pour la Chine, a indiqué Donald Trump....
L’épidémie du COVID-19 est désormais une pandémie
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

L’épidémie du COVID-19 est désormais une pandémie

"La situation de la propagation du COVID-19 dans le monde peut être caractérisée comme une pandémie", a annoncé le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) lors d'un point de presse à Genève. "L'OMS a évalué cette épidémie 24 heures sur 24 et nous sommes profondément préoccupés tant par les niveaux alarmants de propagation et de gravité que par les niveaux alarmants d'inaction", a indiqué le chef de l'OMS. D'après le dernier bilan, plus de 118.000 cas d'infection ont été confirmés dans 114 pays et régions, et 4.291 personnes ont perdu la vie. "Nous avons donc estimé que le COVID-19 peut être qualifié de pandémie", a-t-il dit, ajoutant que le mot "pandémie" n'est pas à utiliser à la légère. "C'est un mot qui, s'il est mal util...
La menace d’une pandémie «est devenue très réelle»
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

La menace d’une pandémie «est devenue très réelle»

La menace d'une pandémie mondiale augmente alors que le nouveau coronavirus se propage rapidement à travers le monde, de l'Asie à l'Europe, au Moyen-Orient et aux Etats-Unis et au Canada, ont déclaré le 9 mars des responsables de l'Organisation mondiale de la santé. "Maintenant que le virus est présent dans de nombreux pays, la menace d'une pandémie est devenue très réelle", a déclaré le directeur général de l'OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d'une conférence téléphonique depuis le siège de l'organisation à Genève. Alors que le virus ralentit en Chine, où il est originaire de décembre, il s'accélère dans d'autres parties du monde, se propageant dans plus de 100 pays avec plus de 111 000 cas confirmés de COVID-19. La Corée du sud a le nombre de cas le plus important avec 75...
1% des cas de coronavirus en Chine n’ont aucun symptôme
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

1% des cas de coronavirus en Chine n’ont aucun symptôme

Seulement 1% des cas de coronavirus en Chine ne présentent aucun symptôme, a indiqué ce 3 mars l'Organisation mondiale de la santé, assurant que le recul de l'épidémie dans ce pays était "réel". "Selon les données fournies par la Chine, seulement 1% des cas de Covid-19 signalés ne présentent pas de symptômes et la plupart de ces cas développent des symptômes dans les deux [premiers] jours", a affirmé aux journalistes le patron de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus. L'OMS a également alerté sur le "rapide épuisement" des stocks d'équipements de protection pour lutter contre le coronavirus, une pénurie qui risque de compromettre la riposte à l'épidémie dans le monde. "L'OMS a expédié près d'un demi-million d'équipements de protection individuelle dans 27 pays, mais les stocks s'épuis...
Pas de déclaration de pandémie pour le moment
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

Pas de déclaration de pandémie pour le moment

Michael Ryan, directeur exécutif du programme d'urgence sanitaire de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé qu'il n'était pas utile de déclarer une pandémie à l'heure où l'on essaie toujours de contenir le COVID-19. Cependant, l'OMS a relevé l'alerte au risque d'épidémie à son plus haut niveau. En effet, l'agence onusienne a fait passer son évaluation du risque du nouveau coronavirus d'"élevé" à "très élevé" au niveau mondial, car un nombre croissant de cas dans un plus grand nombre de pays ayant été signalé ces derniers jours. "Une pandémie est une situation unique, dans laquelle tous les citoyens de la planète seront probablement exposés à un virus dans un laps de temps défini", a déclaré Michael Ryan, lors d'un point presse quotidien. Toutefois, dans le cas du COVID...
« il ne faut pas se précipiter à déclarer une pandémie »
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

« il ne faut pas se précipiter à déclarer une pandémie »

Face à l’épidémie de coronavirus, «l’heure est à la solidarité mondiale - solidarité politique, solidarité technique et solidarité financière», a déclaré le 26 février à Genève le Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), dans un communiqué de presse. Selon le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, c’est «la seule façon» de prévenir les infections et de sauver des vies. L'appel du patron de l’OMS intervient alors que le coronavirus se propage désormais à travers l’Europe et une bonne partie du Moyen-Orient. Le COVID-19 concerne désormais, Chine mise à part, près d’une quarantaine de nations où elle a fait plus de 40 morts. «En dehors de la Chine, on compte aujourd’hui 2.790 contaminations dans 37 pays, et 44 décès», a ajouté Dr Tedros. Depuis le 24 février, le nombre...
« Le virus peut être contenu »
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

« Le virus peut être contenu »

Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré le 24 février que le virus COVID-19 pouvait être contenu sur la base des conclusions de la mission conjointe OMS-Chine en Chine, réalisée ces derniers jours. Lors d'une conférence de presse, le patron de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a indiqué que l'équipe composée des représentants de l'OMS et de la Chine venait de conclure sa mission en Chine et qu'elle leur fournirait des détails sur ses conclusions ce 25 février. "Mais le principal message qui devrait donner à tous les pays espoir, courage et confiance est que le virus peut être contenu", a assuré Tedros Adhanom Ghebreyesus, qui a expliqué que l'équipe s'est rendue dans plusieurs provinces du pays, dont la ville de Wuhan, épicentre de l'épidémie. ...
Le monde doit se préparer à une «éventuelle pandémie», alerte l’OMS
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

Le monde doit se préparer à une «éventuelle pandémie», alerte l’OMS

Le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a appelé ce 24 février le monde à se préparer à une «éventuelle pandémie» du nouveau coronavirus. Ce dernier a jugé lors d'une conférence de presse à Genève «très préoccupante (...) l'augmentation soudaine» de nouveaux cas en Italie, en Corée du Sud et en Iran. Cependant, l'épidémie a reculé en Chine, d'où a surgi le nouveau coronavirus fin décembre 2019 et où 77.000 personnes ont été contaminées depuis. Les experts de la mission conjointe de l'OMS qui se sont rendus dans plusieurs provinces chinoises, dont à Wuhan, épicentre de l'épidémie, ont en effet constaté que l'épidémie du Covid-19 a atteint en Chine "un pic, suivi d'un plateau, entre le 23 janvier et le 2 février, et qu'elle n'a cessé de décliner depuis lors", a dé...
Beijing critique les théories du complot concernant le virus COVID-19
2019-nCoV, Santé

Beijing critique les théories du complot concernant le virus COVID-19

1111 Certains élus et médias occidentaux ont suggéré que le Covid-19 pourrait être lié au programme de guerre biologique de la Chine et qu'il s'agissait d'une arme biologique échappée d'un laboratoire. "Nous espérons que la communauté internationale, tout en travaillant ensemble pour lutter contre le virus, continuera d'oeuvrer de concert contre les théories du complot et autres virus politiques", a déclaré Geng Shuang lors d'une conférence de presse en ligne. Le directeur de l'Organisation Mondiale de la Santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré à plusieurs reprises qu'il n'y avait "aucune preuve que le Covid-19 ait été conçu dans un laboratoire ou causé par la fabrication d'armes biologiques", a rappelé le porte-parole. Geng Shuang a également relayé les analyses de nombre...
L’OMS commence à s’inquiéter
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

L’OMS commence à s’inquiéter

L'inquiétude grandit à l'Organisation Mondiale de la Santé qui, pour la première fois, a affirmé que la période propice pour enrayer l'épidémie due au nouveau coronavirus "se rétrécit". L'organisation s'alarme de l'absence de "lien épidémiologique clair" dans des cas apparus en dehors de la Chine. En effet, des personnes meurt sans avoir eu de contact avec des personnes contaminées en Chine. "Nous voyons que la situation évolue", a souligné le Dr Sylvie Briand, la directrice du département Préparation mondiale aux risques infectieux à l'OMS : "Non seulement le nombre des cas augmente mais nous voyons aussi différents modèles de transmission dans différents endroits". De plus, les nouveaux foyers de la maladie se multiplient. Neuf villes du nord de l'Italie ont ainsi fermé le 21 fé...
Il y a «une fenêtre d’opportunité» pour arrêter le virus
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

Il y a «une fenêtre d’opportunité» pour arrêter le virus

Les «mesures fortes» prises par le gouvernement chinois contre le nouveau coronavirus 2019-nCoV offrent une «fenêtre d'opportunité» pour arrêter la propagation dans le monde de la maladie qui a tué 425 personnes en Chine continentale, a assuré le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Le Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus a déclaré qu'«il existe une fenêtre d'opportunité grâce aux mesures fortes prises par la Chine dans l'épicentre» de l'épidémie lors d'une session du Conseil exécutif de l'OMS à Genève. «Ne laissons pas passer cette fenêtre d'opportunité», a-t-il insisté. Il a accusé certains pays riches d'être «très en retard» en matière de partage d'informations sur les cas du nouveau coronavirus, réclamant une plus grande solidarité internationale pour combattre...