Le co-fondateur de Microsoft, Bill Gates, a déclaré que l’innovation était essentielle pour lutter contre les émissions de carbone et a félicité la Chine pour ses efforts visant à rendre l’énergie verte plus abordable.

Bill Gates, également co-président de la Fondation Bill & Melinda Gates, va publier mardi son nouveau livre intitulé « Comment éviter une catastrophe climatique: les solutions que nous avons et les percées dont nous avons besoin ». Dans cet ouvrage, il suggère des mesures concrètes que les individus, les gouvernements et les entreprises peuvent prendre pour éliminer les émissions de gaz à effet de serre.

Dans une récente interview accordée à l’agence de presse, Xinhua, Bill Gates a dit espérer qu’en sortant son livre, il pourrait aider le monde à élaborer un plan qui implique beaucoup d’innovation, beaucoup de coopération entre les pays et beaucoup de politiques innovantes.

« Les sources d’émissions sont si vastes que toute l’économie physique va devoir changer », a déclaré Bill Gates, ajoutant que « les gens qui pensent que c’est facile et ceux qui pensent que c’est impossible ont tous deux tort ».

Au cours de cet interview, Bill Gates a cité de nombreuses sources d’émissions comme les usines d’acier et de ciment, et la façon dont les gens cultivent le riz, fabriquent des engrais et élèvent du bétail. Il a assuré que le monde ne peut ignorer aucune de ces émissions pour atteindre zéro émission.

« Pour résoudre ces problèmes, l’innovation est une clé », a-t-il déclaré, soulignant que les gouvernements devraient être encouragés à investir plus que ce qu’ils ont fait. «Nous attendons tous avec impatience Glasgow en novembre et nous espérons voir beaucoup plus de discussions sur les outils innovants», a-t-il déclaré.

Ce dernier a cité la Chine, assurant que « c’est formidable que le président Xi Jinping fasse du climat une priorité et veuille travailler avec d’autres pays à ce sujet », a déclaré Bill Gates lors de cet entretien.

La Chine vise à atteindre un pic d’émissions de CO² avant 2030 et d’atteindre la neutralité carbone avant 2060, a déclaré le président chinois Xi Jinping en septembre 2020 lors du débat général de la 75e session de l’Assemblée générale des Nations Unies par vidéo.

« Sans les contributions de la Chine, de nombreux ingrédients clés (dans la lutte contre le changement climatique) comme les batteries et l’énergie solaire ne seraient pas aussi abordables », a déclaré Bill Gates.

La Chine et certains autres pays ont réduit le coût de l’énergie solaire et des voitures électriques, faisant baisser les prix pour faciliter l’adoption mondiale, a expliqué le milliardaire, notant que les bus électriques sont en train de devenir la norme dans de nombreuses villes chinoises.

La Chine fait également beaucoup pour construire son réseau électrique, afin d’utiliser plus d’énergie renouvelable, a ajouté Bill Gates. «J’espère que les innovateurs en Chine pourront réduire suffisamment le coût de l’énergie verte, afin que la Chine puisse même accroître son engagement à utiliser les énergies renouvelables dans le cadre de l’initiative Belt and Road».

Parlant d’innovation, le philanthrope milliardaire américain a déclaré que la R&D de base était un vaste domaine de coopération, appelant la Chine et les États-Unis à travailler ensemble pour promouvoir la R&D et aider à réduire la prime verte pour le monde entier.

Le changement climatique et l’innovation sont les domaines dans lesquels les deux puissances économiques mondiales, la Chine et les États-Unis, pourraient obtenir de grands résultats gagnant-gagnant, a expliqué Bill Gates.

« Les deux pays se soucient beaucoup de ces deux problèmes », a-t-il déclaré. « Les deux pays ont des gens intelligents incroyables dans la jeune génération qui seraient fiers d’en faire partie. »